Eau de Parfum & Co. : 
Les merveilleuses odeurs de la nature

1 er Octobre 2012

Eau de Parfum & Co. : 
Les merveilleuses odeurs de la nature

Tous les ans en automne, l’industrie cosmétique conventionnelle lance un nouveau parfum après l’autre. Ce n’est guère étonnant, car les parfums font partie des cadeaux de Noël classiques. Une alternative aux senteurs « normales » sont les parfums purement naturels. Quelle est la différence ? Ici, vous trouverez de nombreuses informations, des conseils et 11 créations de parfum.

L’élaboration d’un parfum : simple en principe, et pourtant tout un art
Que ce soit pour les parfums conventionnels ou naturels, le nez et le savoir faire du parfumeur sont d’une importance capitale.

  • Lors de la composition d’un bouquet d’odeurs, c’est-à-dire l’assemblage des substances qui font qu’un produit devient un parfum, un parfumeur peut avoir recours, pour un produit conventionnel, à un grand nombre de composants synthétiques ou naturels.
  • Dans un entretien avec le magazine allemand Der Spiegel (10/09/2012), Jean-Claude Ellena, parfumeur maison d’Hermès, né à Grasse, capitale française de la création de parfums, déclarait : « J’ai réduit le nombre des substances avec lesquelles je travaille. J’en ai seulement 200. La plupart des parfumeurs en ont 1000. »
  • Si Ellena voulait créer un parfum naturel, il devrait, malgré ses seulement 200 substances, se débarrasser encore de certains des produits avec lesquels il travaille jusqu’à présent.

    Les parfums naturels ne contiennent pas de chimie synthétique
    Pour un parfum naturel, certifié selon le cahier de charges d’un des grands organismes certificateurs comme BDIH, NATRUE ou ECOCERT, tous les ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle. Les procédés chimiques autorisés pour l’obtention et la transformation des substances employées sont aussi règlementés en détail.

    Le bouquet d’odeurs d’un parfum naturel.
    En règle générale, il est composé d’ingrédients naturels comme des huiles essentielles, obtenues par distillation.

  • Les composants odorants qui se forment lors de ce que l’on appelle une distillation fractionnée font aussi partie des ingrédients naturels autorisés.
  • Le résultat d’une distillation normale est une huile essentielle complète comme par exemple une huile de rose. Mais une telle huile est constituée d’une multitude de composants comme le géraniol, le citronellol, le nérol et beaucoup d’autres. La distillation fractionnée permet d’obtenir des composants isolés, grâce à leurs différentes températures d’ébullition. Un exemple sont les limonènes issus des agrumes.

Ingrédient principal d’un parfum, de par sa quantité : l’alcool
Rien que de par sa quantité, c’est l’alcool qui est l’ingrédient le plus important de chaque parfum (environ 80 %). Il sert de solvant pour les substances odorantes. En général, les fabricants de parfums naturels certifiés emploient de l’alcool bio, issu de céréales par exemple. Et comme les parfums contiennent une grande quantité d’alcool, le produit contenant de l’alcool bio devient un parfum bio.

  • Lorsqu’on emploie de l’alcool, le fisc a son mot à dire. Du moins lorsqu’il s’agit d’alcool que l’on peut boire. C’est pour cette raison que, pour les parfums et les cosmétiques, on emploie de l’alcool dénaturé (non-comestible).
  • Les dénaturants chimiques – certains d’entre eux très douteux – ne sont pas autorisés pour les parfums naturels. Au lieu de ça, on emploie des substances naturelles ou on s’en passe complètement. L’alcool est alors simplement ajouté au mélange de substances odorantes.

Pour qu’une odeur tienne plus longtemps, on emploie des fixateurs.
Les fixateurs sont des ingrédients qui renforcent l’intensité des substances odorantes et font en sorte qu’un parfum ne s’évapore pas trop vite. La plupart d’entre eux a un caractère chaud et boisé.

  • Pour la fixation des notes d’agrumes, les parfums conventionnels contiennent par exemple des aldéhydes. Ces substances synthétiques ont pour la première fois été employé dans le légendaire Chanel N° 5. Les parfums naturels ne pouvant pas contenir des substances synthétiques, les aldéhydes y sont interdits.
  • La durabilité d’un parfum naturel dépend du savoir faire du parfumeur qui le crée. Il n’a pas à sa disposition toute la palette des fixateurs, mais il existe aussi des fixateurs naturels. Ainsi, un parfum naturel bien conçu peut tout-à-fait atteindre la qualité « fine fragrance », et peut donc se mesurer aux créations conventionnelles en ce qui concerne l’intensité et la fixation.

    Eau de toilette ou parfum ? 
C’est une question de la concentration des substances odorantes.

Les différentes appellations reflètent la quantité des substances odorantes employées. Ainsi,

  • une eau de Cologne contient 3 – 5 % de substances odorantes,
  • une eau de toilette en générale 5 – 8 %,
  • une eau de parfum 8 – 10 % et
  • un parfum / extrait 15 – 30 %.

 

 

 

Fabricants de parfums aux origines variées
Les parfums commentés ci-dessous sont pour la plupart certifiés cosmétique naturel et bio. Ils ont été élaborés par des entreprises qui se sont engagées dans les médecines douces et l’écologie. Pourtant, leurs points de départ sont différents :

  • Certains fabricants de parfums naturels viennent de l’aromathérapie. Ces entreprises se sont fait une réputation de spécialistes des huiles essentielles.
  • D’autres font partie des pionniers des cosmétiques naturels. Ils ont en premier lieu élaboré des produits de soin et de maquillage. Les parfums viennent ensuite et complètent leur gamme.
  • La manufacture de parfums Florascent occupe une place à part. Son gérant Roland Tentunian est parfumeur et l’entreprise produit exclusivement des parfums.

Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *