« Le Match » des huiles capillaires

  Match

 

Dans cette rubrique, nous allons vous présenter régulièrement deux produits comparables de deux marques différentes, l’une du secteur des cosmétiques «conventionnel», l’autre du secteur des cosmétiques bio certifiés.
Ces produit s’affronteront sur le même terrain : la comparaison des composants.

         La commentatrice vous accompagne tout le long du match et vous explique les règles du jeu quand celles-ci ne sont pas tout à fait claires.

Place au match : que le meilleur gagne.

Les températures commencent à chuter, la peau et les cheveux réclament des soins un peu plus complets, plus hydratants …

Pour ce match, nous avons choisi des produits de soins pour cheveux, notamment des huiles de soin capillaires. 

La fonction d’une huile pour cheveux ou d’un soin capillaire à base d’huile c’est de créer un effet nourrissant et protecteur intense, en complément des autres soins capillaires habituels utilisés au quotidien.

Dans le comparatif des deux produits qui suivent, on court après le même but : la régénération, le soin et l’hydratation des cheveux. Mais d’un côte on se sert des techniques d’hydratation des composants de synthèse avec quelques substances douteuses qui se faufilent entre le lignes et de l’autre camp on joue la carte du « purement naturel ».

 

hipster-865295_1920

Le début du match, présentation des équipes :

MOROCCAN OIL

Moroccan Oil treatment
25ml, EUR 16€

http://www.moroccanoil.com/ca_fr/soin-capillaires/produits-cheveux

Voici comment le fabricant présente son produit :

« Grâce à sa formule polyvalente, nourrissante et sans résidus, le Traitement MoroccanoilMD peut être utilisé comme un produit revitalisant ainsi que pour le coiffage et la finition. (…)

Ce traitement capillaire transforme et répare complètement la chevelure. Sa formule contient des protéines pour fortifier les cheveux, des acides gras, des oméga-3 et des vitamines pour leur donner de la brillance et des antioxydants pour assurer leur protection. » 

Par ailleurs, la marque communique principalement sur un composant phare, l’huile d’argan: « la magie de ce traitement capillaire à l’huile d’argan» une marque «inspirée par l’huile d’argan»... «Moroccanoil a été inspirée par le pouvoir de transformation de l’huile d’argan. Riche en vitamines, en minéraux et en antioxydants, ce secret de beauté séculaire a de nombreuses utilisations, aidant à hydrater et adoucir les cheveux, le visage, le corps et les ongles.»

http://www.moroccanoil.com/ca_fr/argan-oil :

Sur d’autres sites on parle de «la prestigieuse marque Moroccanoil®, qui a ouvert la voie et domine aujourd’hui l’industrie des produits capillaires à base d’huile d’Argan»

capture-decran-2016-11-24-a-19-45-51

Prenons le temps de vérifier la composition du produit en analysant de plus près la liste de composants, la liste INCI :

INGREDIENTS: Cyclomethicone, Dimethicone, Argania Spinosa Kernel Oil (Argan Oil), Parfum (Fragrance), Linum Usitatissimum (Linseed) Extract, CI26100 (D&C Red-17) CI47000 (D&C Yellow-11)

 

m-oil

Et là : surprise.…l’huile d’argan apparaît bien dans la formule, -certes-, mais elle est bien loin de jouer le rôle principal, c’est à dire celle de l’ingrédient principal qui serait présent en plus grande quantité, en première position.

En tête de liste, -donc en quantité la plus importante-, on trouve d’affilé deux composants de silicone: Cyclomethicone et Dimethicone. L’huile d’argan fait sont apparition qu’en 3ème position, suivi de parfum (sans doute de synthèse) et de l’huile de ricin. 

A cela se rajoutent deux colorants, dont un colorant azoïque. Ce qui veut bien dire que le produit contient bien plus de silicones que d’huile d’argan, au final. 

On est donc là face à un phénomène flagrant de «greenwashing», qui utilise un composant naturel phare, comme ici l’huile d’argan, pour construire son argumentaire commercial et marketing, alors que ce composant naturel ne joue pas le premier rôle de la composition. Et que cette formulation repose aussi principalement sur des composants de synthèse, c’est à dire des composants à base de silicones.

Ce qui peut être considéré comme problématique dans cette formulation ;

Les composants à base de silicone

  • Silicones et acrylates : les silicones et les acrylates sont employés comme agents filmogènes. Ils entourent les cheveux qui deviennent plus beaux et plus lisses au toucher. Les silicones et les acrylates ne représentent pas seulement un problème pour l’environnement mais aussi pour les cheveux. Ils ne sont pas toujours entièrement éliminés au lavage, ce qui risque d’alourdir les cheveux. Certains composants à base de silicone comme par exemple le Cyclomethicone et Cyclopentasiloxane sont également soupçonnés d’agir comme perturbateur endocrinien.
  • Le colorant CI26100, qui fait partie des colorants azoïques, à base de goudron de synthèse, critiques sur le plan toxicologiques.
  • Le « Parfum » indiqué dans la liste des INCI peut également parfois poser problème: étant donné qu’il s’agit d’un produit non certifié (en cosmétique naturelle et bio) il y a des fortes chances que ce soit un parfum de synthèse, qui contient très souvent également des phtalates, classés également comme perturbateurs endocriniens. Pour éviter la présence de phtalates, la seule certitude serait d’opter pour un produit certifié, les parfums de synthèse ne sont tout simplement pas autorisés par les différents cahiers de charges en cosmétique naturelle et bio.

Qualité bio : aucune

Verdict : Le seul point positif de la formulation reste la présence d’huile d’argan (nourrissante, régénérante, riche en vitamine E) et d’huile de ricin (fortifiante, riche en acides gras) mais ces deux composants ne font pas le poids face au reste de la formule.

woman-918603_1280

Précision supplémentaire

Sur d’autres sites de vente en ligne, en retrouve aussi des compositions du produit un peu différentes, mais encore plus problématiques, notamment ici.

Birch box 

Soin Moroccanoil L’Original

Cyclomethicone, Dimethicone, Argania Spinosa Kernel Oil (Argan Oil), Fragrance (Parfum), Linum Usitatissimum (Linseed) Seed Extract, Butylphenyl Methylpropional, Benzyl Benzoate, Alpha-Isomethylionone, CI 26100 (D&C Red No.17), CI 47000 (D&C Yellow No.11)

On peut supposer qu’il s’agit ici d’anciennes formules qui ont été revues depuis, et dans ce cas-là on peut effectivement noter une amélioration dans la version actuelle, car l’ancienne comportait apparemment encore d’autres composants controversés.

En dehors de composants de silicone, Il y’avait ici en plus le parfum de synthèse Butylphenyl Methylpropional (aussi appelé Lillal), qui fait partie des perturbateurs endocriniens et Alpha-Isomethyl Ionone identifié par le CSSC comme susceptible de provoquer des réactions allergiques (Septembre 2015).

 

stocksnap_cqcswile04

 

Passons au produit de l’adversaire ;

Antonin B.

Sérum du Désert aux Céramides

20 ml, EUR 29€

 

Sur le site de la marque, on trouve le descriptif du produit suivant ;

www.antoninb.com

«Le Sérum du Désert agit pour une hydratation prolongée de vos cheveux. Il les renforce, les fait briller et aide à les lisser, sans les alourdir. Le Sérum du Désert aux Céramides est un sérum léger, fluide et concentré, conçu pour être rapidement absorbé. Il est composé d’une synergie de 9 huiles végétales biologiques riches en acides gras essentiels (oméga 3, oméga 6 et oméga 9).»

capture-decran-2016-11-24-a-19-45-57

 

Regardons de plus près également la liste des composants du produit.

Ingrédients INCI :Balanites aegyptiaca (Desert date) oil*, Brassica abyssinica (Abyssinian) oil*, Bertholletia excelsa (Brazil nut) oil*, Carthamus tinctorius (safflower) oil*, Corylus avellana (Hazelnut) oil*, Aleurites moluccana (Kukui) oil*, Caprylic/Capric Triglycerides, Simmondsia chinensis (Jojoba) oil*, Borago officinalis (Borage) oil*, Coco-Caprylate/Caprate, Coconut Alkanes (and) Coco-Caprylate/Caprate, Cocos nucifera (Coconut) oil*, Triticum vulgare (Wheat) flour lipids, Tocopherol, Cananga odorata (Ylang-ylang) oil*, Brassica oleracea (Broccoli) seed oil*, Citrus limonum (Lemon) oil*, Citrus aurantifolia (Lime) oil*, Cymbopogon martinii (Palmarosa) oil*, Pelargonium rosae (Geranium) oil*, Benzyl benzoate°, Benzyl salicylate°, Citral (geranial and neral)°, Citronellol°, Eugenol°, Farnesol°, Geraniol°, Limonene°, Linalool°.
*ingrédients issus de l’agriculture biologique
°éléments naturellement présents dans les huiles essentielles

 

antoninb2antoninb-1

person-731258_1920

 

En regardant de plus près la formule, on s’aperçoit qu’il s’agit d’un véritable «cocktail» d’huiles végétales purement naturelles. Parmi les 10 premiers composants ont trouve les huiles végétales biologiques de dattier du désert, d’abyssinie, de noix du Brésil, de carthame, de noisette, de kukui, de jojoba, de bourrache.

A la formule de base constituée essentiellement d’huiles végétales naturelles et bio s’ajoutent des triglycérides, de la vitamine E et des huiles essentielles bio, utilisées en tant que substances parfumantes.

En bien sûr que cette richesse en authentique huiles végétales bio se traduit également dans le prix, le produit est 2 fois plus élevé que le produit concurrent, mais contient également plus de 2 fois plus de composants… de très grande qualité.

Concernant les sujet des huiles essentielles je renvoie vers l’article suivant, qui évoque la question des substances potentiellement allergènes (Citral, Limonene, Geraniol ) issues d’huiles essentielles.

Une liste d’une vingtaine de substances identifiées comme problématiques dans les cosmétiques est-elle suffisante ?

Au-delà du fait que cette formule est exempt de composants problématiques et controversés, on retrouve les bienfaits des authentiques huiles végétales avec leurs précieuses substances végétales actives, comme par exemple :

Huile de dattier du désert: émolliente, riche en acides gras essentiel, vitamines (A, E, C)

Huile d’abyssinie : démêlante, riche en acides gras saturés, oméga 9

Huile de noix du Brésil : riche en acides gras insaturés et en minéraux, phytostérols

Huile de carthame : réparatrice, riche en oméga-6, d’actifs antioxydants, vitamine E

Huile de noisette : riche en acide oléique , vitamine E, phytostérols

Huile de kukui: régénérante et riche en acides gras essentiels, oméga-3,

Huile de de jojoba: lissante, riche en acides gras essentiels, insaponifiables

Huile de de bourrache: protectrice, riche en acide gamma-linolénique (oméga-6) phytostérols, vitamine E

2a6e9nmc3b

Qualité bio :

100 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle

79,40 % du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

Cosmétique Ecologique et Biologique certifié par Ecocert Greenlife.

L’huile biologique de dattier du désert provient par ailleurs d’un projet de commerce équitable.

 

Verdict : Ce soin capillaire est exemplaire : un soin des cheveux naturel dont l’efficacité est directement issue de la force de la nature dans son intégralité avec son «cocktail de propriétés»: extraits de vitamines, de minéraux et les composants végétaux secondaires, si importants.

z7uamju01n

 

2 réponses à « Le Match » des huiles capillaires

  • Bonsoir !

    Un merci infini pour cet article une nouvelle fois très instructif :)))

    Une toute petite remarque en a parte : je suis gênée que vous traduisiez l’extrait de graines de lin, par « huile de ricin » dans la formule de la Morrocanoil…

    Mais je me trompe peut-être ? 😉

    Excellente fin de soirée !

    Et encore merci pour tout votre travail !!!

    Anne Lemmet

  • Bravo pour votre blog de santé publique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *