Cures capillaires & Après-Shampooings : 4 exemples négatifs et 6 exemples positifs

Avril 2014 


Vous souhaitez avoir des cheveux plus brillants, plus volumineux et plus soyeux ? Beaucoup de petits soucis capillaires peuvent être résolus avec des soins spécifiques, qui ne devraient néanmoins contenir aucun composant problématique ou  composant polluant.
Les produits de soins capillaires, (aussi appelés «conditionneurs capillaires») se présentent sous différentes formes : après-shampooings, cures capillaires, cires ou crèmes.… [ lire la suite ]

Gommage : une peau comme neuve – mais sans polluer mers et lacs, svp

Mars 2014 


Le gommage est un moyen idéal pour libérer en douceur l’épiderme des squames, phénomène naturel de la mort des cellules superficielles. Il ravive le teint et redonne éclat à la peau du visage et du corps. Beaucoup de produits de gommage conventionnels contiennent par contre des composants qui représentent un risque pour l’environnement et donc par définition également pour l’homme.… [ lire la suite ]

Du Methylisothiazolinone à la place des parabènes ? Pour le Methylisothiazolinone, on constate une «augmentation épidémique de réactions sensibilisantes»

Février 2014

Un grand nombre de personnes a bien retenu le nom des parabènes et les évite désormais en tant que conservateurs. Néanmoins, il serait maintenant temps de retenir un nouveau nom, celui du Methylisothiazolinone. Il suffirait déjà de se rappeler des appellations «Methyliso» et «Methylchloro» pour éviter deux substances au potentiel allergique très élevé.… [ lire la suite ]


Au sujet du henné : Le SCCS confirme l’innocuité des soins colorants de Logona et de Sante

Janvier 2014

L’innocuité du henné, dans son utilisation comme ingrédient des colorations capillaires végétales, a fait l’objet de nombreuses controverses dans le passé. C’est ainsi que le 1er juin 2012, la DGCCRF et l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, anciennement AFSSAPS) ont publié une mise en garde sur les risques liés à l’utilisation de produits de coloration capillaire importés d’Asie, non conformes et dangereux, à base de henné et contenant du paraphénylène-diamine (PPD) à une concentration très supérieure au taux maximal autorisé.… [ lire la suite ]

Les perturbateurs hormonaux : Quels risques représentent les parabènes ? Quelles sont les marques qui ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens ?

Janvier 2014

L’organisation mondiale de la santé (WHO) a qualifié les substances chimiques qui interfèrent avec le système hormonal (aussi appelées «perturbateurs endocriniens») dans une étude de 2013 de „global threat“, de «menace globale». Dans le secteur des cosmétiques les avis divergent, par exemple, au sujet du potentiel de toxicité de substances comme les parabènes qui interfèrent légèrement avec le système hormonal.… [ lire la suite ]

Shampooings : Satisfaire les consommateurs, mais à quel prix ?

Octobre 2013

« 60 millions de consommateurs » a testé 17 shampooings en septembre 2013. J’étudie systématiquement les tests représentatifs dans le domaine des cosmétiques. Mais je dois dire que ce test me laisse perplexe. 

  • le shampooing de l’Occitane, par exemple, qui occupe la quatrième position dans le test, contient un filtre solaire qui a un impact sur le plan hormonal et que l’on peut même déceler dans le lait maternel.
[ lire la suite ]

1ère partie des tests produits : Les crèmes BB et crèmes CC de la catégorie «crème teintée»

Septembre 2013

Ces crèmes BB et CC contiennent des quantités non négligeables de filtres solaires, parfois même avec un indice de protection de 30. On obtient cette protection avec les mêmes filtres solaires qui font partie des produits solaires classiques.
Vous trouverez dans ce chapitre des informations détaillées sur les risques et effets secondaires des crèmes avec filtres solaires élevés: http://www.laveritesurlescosmetiques.com/themen_027_fr.php

Un vrai problème ; des composants chimiques problématiques et très réactifs.[ lire la suite ]

Inquiétant : la pollution microplastique des océans, des lacs et des rivières – Les cosmétiques sont également en cause.

Août 2013 


Nos habitudes quotidiennes d’hygiène et de soin (brossage des dents, douche, utilisation de certains peelings ou crèmes) contribuent, -de manière involontaire-, à cette pollution en transférant des quantités importantes de micro-particules de plastiques dans les eaux. Et rien ne retient ces minuscules microplastiques, même pas les stations d’épurations.… [ lire la suite ]