Petite sélection de baumes à lèvres… Test Produits

Soins des lèvres

Petite sélection de baumes à lèvres…
Un soin indispensable en hiver, revu à la loupe.

Dès qu’il commence à faire un peu plus froid, les tubes de baumes à lèvres réapparaissent au fond de nos sac à main et besaces… Toujours à porté de main pour apporter un soin express aux lèvres sèches et ternes dans la file d’attente du cinéma, par exemple, et pour protéger nos lèvres de l’humidité et du froid.  Tout comme les kleenex, les élastiques pour cheveux et les limes à ongles et quelques autres produits futiles, les baumes à lèvres font partie de la catégories des accessoires souvent devenus «indispensables» au quotidien.

Mises à l’épreuve par l’humidité et le froid, les lèvres sont particulièrement sollicitées en hiver, elles deviennent alors sèches, rêches et souvent même gercées. Ceci est dû au fait qu’elles sont dépourvues de glandes sébacées et que la couche cornée qui les recouvre est particulièrement fine. De plus, sans nous en rendre compte, nous les humectons constamment de salive. Les lèvres ont donc besoin d’un soin à la fois nourrissant, hydratant et protecteur.

 

Pour les tests produits des baumes à lèvres, nous avons sélectionné à la fois des produits du marché «conventionnel » et des produits « certifiés » de la cosmétique naturelle et bio, dans différentes catégories de prix.
Les formules de base se ressemblent; il s’agit d’un mélange principalement constitué de matières grasses, de cires et d’huiles. La cire régule la consistance : plus la formule contient de cire, plus le produit fini est de consistance solide; à l’inverse, plus il contient de matière grasse, plus il devient crémeux et souple.
Ensuite, si l’on regarde plus en détail la qualité des cires et des huiles employées dans les différentes formules, on retrouve principalement deux catégories ; d’un côté des huiles de paraffine issus de la pétrochimie et des huiles silicones et de l’autre des huiles et des cires végétales.
Parfois les formules contiennent les deux catégories de composants, sauf dans les produits certifiés en cosmétique naturelle et bio, qui contiennent uniquement des huiles et cires végétales. Les composants issus de la pétrochimie et les silicones ne sont pas autorisés par les différents cahiers des charges en cosmétique naturelle et bio.

Les huiles minérales (paraffine, etc) nécessitent quelques explications supplémentaires; elles sont controversées et peuvent être considérées comme problématiques en cosmétique. L’avantage de ces huiles et cires de paraffine en cosmétique se résume surtout à un point ; leur prix bas. C’est un composant de base issu de la pétrochimie, particulièrement lucratif pour l’industrie cosmétique. Faciles d’utilisation (avantage de stabilité, sans oxydation) avec des propriétés protectrices et un prix de revient peu élevé, ces ingrédients issus de la pétrochimie sont largement utilisés par l’industrie cosmétique.
Mais les huiles minérales comportent par contre de nombreux désavantages. Composées de chaines d’hydrocarbures dépourvues d’oxygène, elles ne peuvent être métabolisées par l’organisme, par exemple.
Dans les baumes à lèvres contenant des parts élevées d’huiles minérales, se pose souvent la problématique suivante : Beaucoup de consommateurs se plaignent d’avoir les lèvres sèches et gercées en permanence. Et plus on applique de produit de soin (baume ou stick à lèvres), plus elles semblent irritées ou déshydratées. Cet effet est souvent dû à une dose élevée d’huiles de paraffine dans la formule. En effet, ces huiles forment sur la peau un film presque étanche, occlusif, ne lui permettant pas de «respirer». Par ailleurs si ces huiles de paraffine sont présentes en trop grande quantité, elles sont repoussées par les lèvres, comme un corps étranger. Par conséquent, il faut constamment augmenter la fréquence d’application et la quantité de produit appliqué. Ce phénomène peut être évité, si ces huiles de paraffine sont présentes dans la formule en plus petite quantité et mélangées à d’autres matières premières.

Mais une tout autre question fondamentale se pose pour les huiles minérales : dans quelle mesure peut-on vraiment les utiliser dans les produits cosmétique ?

Certains composants de paraffine ont été classés parmi les substances cancérigènes.

  • Selon la directive européenne (n° CAS 8009-03-8) sur les substances dangereuses, une certaine catégorie de Petrolatum (paraffine) a été classée parmi les cancérigènes (catégorie2).*

(*Le Petrolatum est désormais interdit d’utilisation cosmétique, sauf lorsque l’historique complet du raffinage est connu et qu’il peut être établi que la substance à partir de laquelle il est produit n’est pas cancérogène.)

Etant donné que tous les produits appliqués sur les lèvres (les baumes à lèvres, mais aussi les rouges à lèvres, les gloss, etc), terminent leur course en grande partie dans notre organisme, -puisqu’ils sont ingérés-, la problématique de toxicité est donc sensiblement plus élevée.

Dans son communiqué au sujet des problématiques sanitaires des huiles minérales en cosmétique, le BFR reconnait  par ailleurs un manque d’études approfondies pour confirmer ou écarter le risque que représente l’absorption d’huiles minérales par voie orale à ce jour. (Sujet à suivre)

 

Cette réserve explique par ailleurs la mauvaise note attribuée dans ces tests produits aux baumes contenant des huiles et cires minérales, ou d’autres composants controversés comme le BHT et certains conservateurs de synthèse.

Comme les exemples suivants le montrent, on peut renoncer sans difficulté aux composants problématiques puisqu’il existe une excellente alternative pour les produits de soin des lèvres: des composants naturels comme les huiles ou les cires végétales.

Les produits présentés ont été analysés et évalués à la loupe à travers la liste de leurs composants, la liste INCI. La consistance, les textures et les parfums des produits varient bien sûr d’un produit et d’une formulation à l’autre. Comme c’est le cas pour les crèmes et autres produits cosmétiques, à vous de trouver celui qui vous convient le mieux…. Mais en connaissance de cause… et en regardant de plus près la formulation des produits et les alternatives proposées.

***********

 

Et voici le comparatif des baumes à lèvres

 

CICABIAFINE Baume à lèvres 4,8g, 3,90€

Hydrogenated Polyisobutene
Synthetic Wax  (cire de paraffine)
VP/Hexadecane Copolymer
Polyglyceryl-3 Diisostearate
Caprylic/Capric Triglycéride
Hydrogenated Polydecene
Butyrospermum Parkii Butter
Disteardimonium Hectorite
Stearyl Dimethicone
Prunus Amygdalus Dulcis Oil
Persea Gratissima Oil
Glycerin
Alcohol
Aqua
Cera Alba
Hydrogenated Silica
Tocopherol
Tocopheryl Acetate
Parfum (Fragrance)

INCI issus d’un site marchand:
http://www.paramarket.com/biafine_cicabiafine-baume-levres-p-6433.html

L’analyse des composants
Sur le site du fabricant Biafine on ne trouve pas la liste INCI du produit, mais dans l’onglet «ingrédients», on mentionne uniquement les «huiles végétales, la glycérine et le beurre de karité». En regardant de plus près la composition des ingrédients phares, on s’aperçoit qu’il s’agit surtout d’une base de composants hydratants issus de la pétrochimie, à base de paraffine et d’huiles de silicone. Un baume hydratant certes, mais avec tous les inconvénients des composants de synthèse évoqués précédemment.

Base / matières actives
En toute première position,-présent donc en quantité maximale-, on trouvera un composant à base de paraffine Hydrogenated Polyisobutene (aussi appelé isoparaffine liquide) suivi d’une cire de paraffine Synthetic Wax, et d’un agent filmogène de synthèse VP/Hexadecane Copolymer. A cela s’ajoute en un peu plus bas un composant à base de silicone, le Stearyl Dimethicone, problématique sur le plan écologique. On trouvera beaucoup plus bas dans la formule des composants hydratants naturels à partir de la 7ème position le beurre de karité et beaucoup plus bas encore dans la formule (donc présent en très faible quantité) de l’huile d’amande, de l’huile de grenade, de la cire d’abeille, parmi les derniers composants. L’agencement des composants ne fait aucun doute : la base hydratante provient de composants de synthèse, issu de la pétrochimie (paraffine, etc) ou d’huiles de silicones. Les quelque huiles et cires végétales ne font qu’enrober la formule de base.
Conservation : Aucun conservateur «controversé». La vitamine E (tocophérol) contribue à la conservation du produit.
Qualité bio : Aucune

 

 

 

NEUTROGENA Baume Lèvres Réparation intense 15ml, 5,70 €

Aqua
Glycerin
Cetearyl alcohol
Paraffinum liquidum
Cyclopentasiloxane
Dimethicone
Cera microcristallina
Panthenol
Paraffin
Stearic acid
Palmitic acid
Dilauryl thiodipropionate
Tocopheryl linoleate
Sodium cetearyl sulfate
Sodium sulfate
Methylparaben
Propylparaben
Vanillin

INCI issus d’un site marchand:
http://www.easyparapharmacie.com/neutrogena-baume-levres-reparation-intense-15ml.html

L’analyse des composants
«L’omelette norvégienne» qui fait tout simplement abstraction de la nature…

Base / matières actives

En première position on trouvera de l’eau, suivie de la glycérine certes hydratante, mais juste après les choses se gâtent… Une ribambelle de composants à base d’huiles minérales (Paraffinum liquidum/Cera microcristallina/Paraffin) ou d’huiles de silicones (Cyclopentasiloxane/Dimethicone) constituent la base «hydratante» de ce produit. Un composant antioxydant de synthèse, le Dilauryl Thiodipropionate se trouve en 12ème position. Ce baume à lèvres ne contient aucune huile ou cire végétale naturelle. La quantité élevée d’eau (en première position) explique la présence des conservateurs.

Conservation : Deux conservateurs de synthèse, des parabènes : le methylparaben et le propylparaben viennent s’ajouter à la liste déjà longue des composants de synthèse.

Qualité bio : Aucune.

 

AVENE Cold Cream Stick Lèvres 4g 4,00 €

Ricinus Communis (Castor) Seed Oil
Isopropyl Palmitate
Hydrogenated Lanolin
Petrolatum
Ozokerite
Mineral Oil (Paraffinum Liquidum)
Hydrogenated Castor Oil
Squalane
Beeswax (Cera Alba)
Cetyl Esters
Bis-Diglyceryl Polyacyladipate-2
Hydrogenated Polyisobutene
Aluminium Sucrose Octasulfate
Glyceryl Linoleate
Cetearyl Ethylhexanoate
Mica
Avene Aqua
Butyrospermum Parkii (Shea Butter) Fruit
BHT
Parfum (Fragrance)
Glyceryl Linolenate
Glycine Soja Oil
Isopropyl Myristate
Propylparaben
Stearyl Glycyrrhetinate
Titanium Dioxide
Tocopherol
Tocopheryl Acetate.

INCI issus du site du fabricant:
http://www.eau-thermale-avene.fr/visage/soins-specifiques/peaux-seches-avec-parfum/cold-cream-stick-levres

L’analyse des composants
Une goutte d’eau thermale qui se noie dans la flaque des huiles minérales….

Base / matières actives

«Principalement constitué d’Eau thermale d’Avène 1%, de Cold Cream, de Sucralfate, de vitamines E et F, d’écran minéral ainsi que de la résine rémanente. » peut on par exemple lire sur le site de Pharmarket*.

https://www.pharmarket.com/parapharmacie/beaute-soins/hydratants-visage/avene-cold-cream-stick-levres-lot-de-2-x-4g-p737

Donc si l’eau thermale est présente à hauteur de 1% (et que l’on peut à juste titre douter de sa fonction avec ce faible pourcentage), quels sont les 99% composants restants ?
En première position on trouvera de l’huile de ricin, suivi d’un émollient et de lanoline, le début semble donc prometteur. Juste après par contre, à partir de la 4ème position, on retrouve une brochette importante d’huiles minérales ; Petrolatum, Ozokerite, Parrafinum Liquidum. En 11ème et 12ème positions on retrouve des huiles de silicone, Bis-Diglyceryl Polyacyladipate-2, Hydrogenated Polyisobutene. En 19ème position se trouve le BHT un composant antioxydant  de synthèse particulièrement critique sur le plan toxicologique. On retrouve également des cires naturelles ; de la cire d’abeilles (9ème position) et du beurre de karité (18ème position vers la fin de la formule). C’est un peu comme si la formulation ne savait pas sur quel pied danser en terme d’apport hydratant, même si la balance penche clairement du côté des huiles minérales et des silicones. La présence d’eau dans des baumes à lèvres n’est absolument pas indispensable, et le fait de mettre en avant la présence d’eau thermale d’Avène (à hauteur de 1%) relève du pur argument marketing.

Conservation : Un conservateur de synthèse, le propylparaben .

Qualité bio: Aucune.

 

Karethic
Baume à lèvres Douceur de karité bio & équitable Lèvres sèches et abîmées 15 ml, 10,15€

Olus Oil
Ricinus comunis (Castor) seel oil*
Hydroxystearic/Linolenic/Linoleic Polyglycerides
ArganiaSpinosa Kernel Oil**
Hydrogenated Vegetable Oil
Butyrospermum parkii (Shea) butter**
Candelilla Cera
Ximenia Americana Seed Oil
Polyglyceryl-6 Esters
Parfum (fragrance)
Tocopherol
Beta-Sitosterol
Stevia Rebaudiana Bertoni
Citral, d-Limonene
Geraniol
Linalool

INCI issus du site du fabricant : http://www.karethic.com/fr/beaute/karite-baume-a-levres.html

L’analyse des composants
Base / matières actives
La composition du produit affiche clairement la couleur : des huiles végétales et des cires végétales en très grande quantité. Pas d’ingrédients à base d’huiles minérales ou de silicones, composants non autorisés dans les produits certifiés de cosmétique naturelle et bio. En première position, on trouve une huile végétale, suivi en 2ème position de l’huile de ricin, en 3ème position d’une huile végétale estérifiée, en 4ème de l’huile d’argan, en 5ème du beurre de karité, en 6ème de la cire de candellila et en 7ème position de l’huile de graine de Ximenia (un arbuste africain)… Un véritable cocktail d’huiles naturelles et de cires végétales, en partie bio, constitue la base hydratante de ce produit. Le parfum (Parfum ou Fragrance) est constitué d’huiles essentielles, les parfums de synthèse n’étant pas autorisés dans des produits certifiés bio. Certains composants d’huiles essentielles, comme le Geraniol, le Citral et le Linalool nécessitent d’être déclarés séparément.

Conservation : Aucun conservateur, ceux-ci ne sont pas indispensables pour les produits ne contenant pas d’eau.
Qualité bio: L’huile de ricin, l’huile d’argan et le beurre de karité sont issu de l’agriculture biologique. Produit certifié Ecocert, Cosmébio et Bioéquitable.

 

OLEANAT Baume Lèvres Karité Sésame 4,5g, 4,80 €

Butyrospermum parkii*
Sesamum indicum seed oil*
Cera alba
Parfum*
Tocopherol
linalool
citronellol
d-limonene
INCI issus du site du fabricant :
http://www.lesecretnaturel.com/soins-visage/soins-des-levres/soin-des-levres-karite-sesame-bio-gout-framboise-4-5g-oleanat.html
L’analyse des composants

Base / matières actives

Deux huiles végétales, une cire végétale, du parfum naturel. On pourrait tout simplement résumer la formule de base ainsi. Pas d’ingrédients à base d’huiles minérales ou de silicones, composants non autorisés dans les produits certifiés de cosmétique naturelle et bio.

En première position vient le beurre de karité bio, suivi de l’huile de sésame bio et de la cire d’abeille. Le parfum (Parfum ou Fragrance) est constitué d’huiles essentielles, les parfums de synthèse n’étant pas autorisés dans des produits certifiés bio. Certains composants d’huiles essentielles, comme le Citronellol, le Linalool et le d-limonene nécessitent d’être déclarés séparément. Une formule volontairement simple, avec des ingrédients de qualité.

Conservation : Aucun conservateur, ceux-ci ne sont pas indispensable pour les produits ne contenant pas d’eau. La vitamine E (le tocophérol) et les huiles essentielles contribuent à la conservation.

Qualité bio : Le beurre de karité, l’huile de sésame et les huiles essentielles du parfum sont issus de l’agriculture biologique. Produit certifié par Ecocert Greenlife.

 

Dr Hauscka- Stick éclat des lèvres 4,9g, 10,05€
Ricinus Communis (Castor) Seed Oil
Rosa Canina Fruit Extract
Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil
Lanolin
Beeswax (Cera Alba)
Daucus Carota Sativa (Carrot) Root Extract
Butyrospermum Parkii (Shea) Butter,
Euphorbia Cerifera (Candelilla) Wax
Copernicia Cerifera (Carnauba) Wax
Rosa Damascena Flower Extract
Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil
Anthyllis Vulneraria Extract
Cetyl Alcohol
Prunus Armeniaca (Apricot) Kernel Oil
Hydrogenated Jojoba Oil,
Fragrance (Parfum)
Limonene*
Citronellol*
Geraniol*
Citral*
Linalool*
Farnesol*
Eugenol*
Rosa Damascena Flower Wax
Lecithin
INCI issus du site du fabricant :
https://www.dr.hauschka.com/fr_FR/produits/stick-eclat-des-levres/

L’analyse des composants

Base / matières actives

De nouveau, un véritable cocktail d’huiles naturelles et de cires végétales, agrémenté de précieux extraits végétaux. Pas d’ingrédients à base d’huiles minérales ou de silicones, composants non autorisés dans les produits certifiés de cosmétique naturelle et bio.

En première position on trouve l’huile de ricin, suivi d’un extrait de cynorrhodon, d’huile de jojoba, de lanoline, de cire d’abeille, un extrait de carotte, du beurre de karité de la cire de carnauba, un extrait de pétale de roses, de l’huile d’amande douce, de la cire de candelilla… bref, la formulation affiche clairement la couleur : ce sont les huiles et cires végétales qui jouent le premier rôle, complétées par de précieux extraits végétaux (eau de rose, cire de rose, extrait de trèfle jaune….)
Le parfum (Parfum ou Fragrance) est constitué d’huiles essentielles, les parfums de synthèse n’étant pas autorisés dans des produits certifiés bio. Certains composants d’huiles essentielles, comme le Citronellol, le Linalool, etc nécessitent d’être déclarés séparément. Une formule volontairement plus élaborée, avec des ingrédients de qualité, soigneusement sélectionnés.

Conservation : Aucun conservateur, ceux-ci ne sont pas indispensable pour les produits ne contenant pas d’eau. Les huiles essentielles contribuent à la conservation.

Qualité bio : sur la fiche produit du site, Hauscka précise que les matières premières « sont issues de cultures biologiques contrôlées ou Demeter et/ou du Commerce Equitable ». Produit certifié NATRUE et/ou BDIH.

 

Hurraw baume à lèvres sans parfum, Vegan, 4,3g, 4,20€

Limnanthes alba seed oil*
Cocos nucifera oil*
Euphorbia cerifera (candelilla) wax
Theobroma cacao seed butter*
Carthamus tinctorius (safflower) seed oil*

Ricinus communis (castor) seed oil*
Tocopherol

INCI issus du site du fabricant :
http://www.hurrawbalm.com/unscented.html
L’analyse des composants

Base / matières actives

De nouveau, un véritable cocktail d’huiles naturelles et de cires végétales, agrémenté de précieux extraits végétaux. Pas d’ingrédients à base d’huiles minérales ou de silicones, composants non autorisés dans les produits certifiés de cosmétique naturelle et bio.

En première position on trouve de l’huile de graine de limnanthe bio, suivi d’huile de coco bio, ensuite en 3ème position de la cire de candelilla, puis du beurre de cacao bio, de l’huile de carthame bio, de l’huile de ricin bio et de la vitamine E.
Une formule basée essentiellement sur de précieuses cires et huiles végétales avec une démarcation claire : aucune composant issu du monde animal, comme la cire d’abeilles ou la lanoline. Le produit est donc labellisé « vegan ».

Conservation : Aucun conservateur, ceux-ci ne sont pas indispensable pour les produits ne contenant pas d’eau.

Qualité bio
Hormis la cire de candelilla, tous les produits sont issus de l’agriculture biologique. Produit certifié vegan (Vegan Awareness Association)

 

 

 

Commentaire: cet article date de janvier 2016

Les compositions des produits peuvent changer, même une gamme entière peut changer d’orientation d’une année à l’autre et choisir de supprimer ou de rajouter certains composants, par exemple. Aucun site ou magazine de consommateur actualise en permanence ces changements, ce serait un travail gigantesque, à faire en continu. Et les articles ne sont pas supprimés à la simple demande des fabricants qui expliqueraient que les formules aient changé de formulation depuis la parution du test. Le test produit reflète par contre «l’image exacte du moment», les tests sont clairement datés.

 

      

2 réponses à Petite sélection de baumes à lèvres… Test Produits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *