La Vérité Cosméto du Mois : La Crème Rénergie Multi-Lift de LANCÔME révue à la loupe

Janvier 2021

LANCÔME

Rénergie

Multi-Lift Crème

75 ml,  118 €

  

Les produits de la catégorie « cosmétiques de luxe », avec des prix nettement plus élevés que ceux des autres marques, sont sensés apporter une réelle « plus value » ; des formules plus travaillés, des résultats plus probants…

La question de « l’efficacité » d’un produit cosmétique, se discute au passage : de quoi on parle, exactement : d’une meilleure hydratation des couches supérieures de l’épiderme ? D’un visage plus lisse notable…dans la durée ? Par rapport à quel type de peau, d’ailleurs ? …

Et cela ne fait pas vraiment sens non plus, si l’on tient pas compte du mode de vie global de la personne concernée (sommeil, alimentation, gestion du stress, exposition aux UV,  le fait de fumer… ou pas…etc, etc, etc…). S’il existait une crème miracle… cela se saurait.

Et les personnes les plus fortunées du monde auraient déjà dévalisé les stocks du produit de jouvence, peu importe le prix. Comme le précisait Rita Stiens dans son ouvrage (La Vérité Sur les Cosmétiques, toujours disponible en librairie); « l’hygiène de vie…. ne s’achète pas vraiment en tube. »

Et bien entendu que les produits cosmétiques de manière générale peuvent jouer un rôle important dans notre quotidien, tout au long de notre vie : ils participent à notre hygiène de base essentielle, à notre bien être… et au regard bienveillant que nous pouvons porter sur nous-mêmes.

Mais que peut bien contenir une crème, qui vaut parfois 12 fois le prix d’une autre crème hydratante anti-âge…?

On reprend notre bonne vielle loupe de service, et on regarde de plus près à la fois la présentation du produit.. et sa formulation.

Voici la présentation Crème Rénergie Multi-Lift par Lancôme* :

Rénergie

Multi-Multi-Lift Crème

CRÈME ANTI-RIDES & FERMETÉ IP 15

« Inspiré par la biologie spatiale et son modèle de vieillissement accéléré, Lancôme réinvente Rénergie Multi-Lift et créé sa première gamme de soins lifting redéfinition pour des résultats visibles : les contours du visage semblent redéfinis, la peau paraît plus ferme, les rides semblent diminuées, l’ovale réhaussé. Découvrez le soin du visage Rénergie Crème : Une nouvelle texture soyeuse qui fond sur la peau pour une douceur inédite. Cette crème anti âge est testée sous contrôle dermatologique »

Bénéfices : L’application quotidienne de ce soin visage anti rides vous apporte:

• Fermeté

• Lifting et Éclat

• Anti-Rides

• Hydratation repulpante

• Netteté de l’ovale du visage

Présentation sur le Site de Lancôme :

https://cutt.ly/Ejbqxya

Donc, en interprétant le discours marketing et en schématisant un peu, on pourrait comprendre que Lancôme disposerait de «secrets de formulation» et d’un savoir-faire ( = inspiré par la biologie spatiale et son modèle de vieillissement accéléré)  dont d’autres marques ne disposent pas et de soins cosmétiques qui par conséquence seraient plus «efficaces»….

Et si on allait regarder un peu derrière les coulisses pour voir avec quels composants la marque travaille ?

Prenons le temps de vérifier la composition du produit en analysant de plus près la liste de composants, la liste INCI de la Crème Rénergie Multi-Lift de Lancôme :

Ingrédients/ INCI:

AVOBENZONE 3%, OCTISALATE 5%, OCTOCRYLENE 7% WATER, DIMETHICONE, GLYCERIN, HYDROGENATED POLYISOBUTENE, BEESWAX, POLY C10-30 ALKYL ACRYLATE, SUCROSE STEARATE, SACCHAROMYCES/XYLINUM/ BLACK TEA FERMENT, SODIUM POLYACRYLATE, HYDROLYZED LINSEED EXTRACT, HYDROLYZED SOY PROTEIN, HYDROLYZED HYALURONIC ACID, SODIUM HYDROXIDE, SODIUM BENZOATE, RED 4, STEARIC ACID, PHENOXYETHANOL, ADENOSINE, ACETYL TETRAPEPTIDE-9, PEG-100 STEARATE, PALMITIC ACID, SILICAm CHLORPHENESIN, YELLOW 5, DIMETHICONE/VINYL DIMETHICONE CROSSPOLYMER, DIMETHICONOL, LIMONENE, BENZYL ALCOHOL, LINALOOL, CAPRYLYL GLYCOL, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, GERANIOL, DISODIUM STEAROYL GLUTAMATE, DISODIUM EDTA, CITRONELLOL, ALUMINUM STARCH OCTENYLSUCCINATE, COUMARIN, GLYCERYL STEARATE, FRAGRANCE 

 

Analyse des composants de la Crème Rénergie Multi-Lift de Lancôme

 

 

 

 

 

Comme toujours, ce sont les 8-10 premiers composants qui constituent majoritairement le « profil » du produit. Le premier composant étant présent en quantité la plus élevée et la suite en ordre décroissant. 

Et le démarrage est plutôt…corsé.. On débute directement avec trois filtres UV de synthèse, tous considérés comme perturbateur endocriniens suspecté et soumis à des seuils de concentration maximale : AVOBENZONE 3%, OCTISALATE 5%, OCTOCRYLENE 7% , Bim !

La base hydratante est constituée de silicones DIMETHICONE (5ème), de glycérine, d’un autre composant issu de la pétrochimie HYDROGENATED POLYISOBUTENE, de cire d’abeilles, bref d’un mélange peu intéressant qui mélange à la fois huiles minérales et cires végétales.

Toute une série de substances controversées se sont glissées dans la Crème Rénergie Multi-Lift de Lancôme:

  • BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE (AVOBENZONE), filtre UV de synthèse (chimique), perturbateur endocrinien suspecté
  • ETHYLHEXYL SALICYLATE (Octisalate), filtre UV de synthèse (chimique), perturbateur endocrinien suspecté
  • OCTOCRYLENE, filtre UV de synthèse (chimique), perturbateur endocrinien suspecté
  • PHENOXYETHANOL conservateur de synthèse controversé : potentiel toxique avéré, notamment pour le foie. Restrictions d’utilisations (1%)
  • Des silicones DIMETHICONE/ DIMETHICONOL/ DIMETHICONE/VINYL DIMETHICONE CROSSPOLYMER, substances problématiques sur le plan environnemental, (non biodégradables), polluantes
  • L’agent complexant Disodium EDTA, peu biodégradable et polluant 
  • Le conservateur de synthèse Chlorphenesin, une substance organo-halogénée susceptible d’effets allergisants et problématique car elle peut s’accumuler dans l’organisme.
  • Les colorant azoïques CI14700 et CI19140 Les colorants azoïques (pigments de synthèse) peuvent déclencher des allergies et certains colorants azoïques sont classés «cancérigènes possibles».
  • Le PEG-100 STEARATE qui fait partie des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et ne sont pas très biodégradables, donc polluantes.
  • Un point d’interrogation pour le «Parfum», impossible de savoir avec la simple appellation INCI s’il l’agit de parfums naturels (à base d’huiles essentielles/ arômes) ou de parfums conventionnels qui peuvent contenir des substances très controversées : phtalates ou composés musqués, Lilial, etc

Verdict de la Crème Rénergie Multi-Lift de Lancôme:

Il semblerait ici que l’effet anti-rides provienne tout d’abord d’un «bouclier» de filtres UV chimiques très controversés, perturbateur endocriniens suspectés.

C’est bien connu, l’exposition exagérée et prolongée aux UV est un accélérateur du vieillissement cutané… Mais pourquoi ne pas juste choisir une crème solaire, sans composants controversés, à la place ? Ou limiter l’exposition aux UV, en rajoutant la panoplie de protection qui a fait ses preuves depuis les siècles: chapeau, casquette … et sieste à l’ombre.

L’analyse du reste des composants parle d’elle même : une flopée de composants chimiques et controversés avec quelques touches de composants naturels noyés au milieu… Est-ce que cela justifie réellement ce prix-là ?

D’autres test produits similaires (« cosmétiques de luxe » ou catégorie prix plus élevé) disponibles sur le site :

La Vérité Cosméto du Mois : Le Démaquillant Optim-Eyes Lotion de FILORGA révu à la loupe

 

La Vérité Cosméto du Mois : fond de teint Forever Undercover de DIOR revu à la loupe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.