La Vérité Cosméto du Mois : Cold Cream MIXA BEBE revue à la loupe

Septembre 2018

Mixa Bébé
Crème Multi-Confort
Cold Cream

100 ml, prix : 3,70 

 

Les produits pour bébé, -tout comme les produits pour enfants est femmes enceintes d’ailleurs- font partie de la catégorie de produits, qui nécessitent réellement que l’on vérifie leur composition.

Bien que ce soit bien sûr aussi valable pour les autres produits et toutes les autres personnes de manière générale, les bébés, les tout-petits et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables et ne devraient donc pas être exposés davantage à des substances potentiellement toxiques, que ce soit avec des produits cosmétiques ou d’autres produits du quotidien (alimentation, vêtements, ameublement, environnement, etc)

Encore trop de substances problématiques 

Beaucoup trop de marques cosmétiques aujourd’hui disponibles sur le marché, comme le produit Mixa Bébé ci-dessous, contiennent encore des composants controversés, polluants et potentiellement toxiques pour les bébés, tout-petits, femmes enceintes et aussi leur bébé à venir.

Différentes études confirment par ailleurs que les femmes enceintes par exemple sont très souvent déjà beaucoup trop exposés à des substances très controversées du type perturbateurs endocriniens, par exemple.

En 2016 Santé Publique a publié la plus vaste étude menée sur les traces de perturbateurs endocriniens chez les femmes enceintes en France.

Résultat :
Le bisphénol A, les phtalates, les pyréthrinoïdes (famille d’insecticides), les dioxines, les furanes, les PCB, les retardateurs de flamme et les composés perfluorés sont détectés «chez près de la totalité des femmes enceintes», 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/grossesse/perturbateurs-endocriniens-des-traces-chez-quasiment-toutes-les-femmes-enceintes_108729

«Les femmes enceintes constituent une population particulièrement sensible car l’exposition pendant la grossesse à ces polluants est soupçonnée de favoriser naissances prématurées et malformations congénitales, ainsi que des anomalies dans le développement et la santé future de l’enfant, ajoute l’organisme public.» 

Nous le répétons assez souvent dans nos communications, les perturbateurs endocriniens ne concernent bien entendu pas uniquement la problématique des cosmétiques, mais les objets du quotidien au sens plus large. 

Mais beaucoup trop de cosmétiques, -même ceux destinées aux enfants, aux bébés et aux femmes enceintes-, plus vulnérables, en contiennent encore. 

Dans le tests produits pour bébé, nous avions aussi déjà évoqué les raisons pour lesquelles une peau de bébé ne devrait pas être en contact avec des composants chimiques controversés :

https://blog.laveritesurlescosmetiques.com/produits-de-soin-bebe-4-produits-revus-a-loupe/

  

 

Passons au test produit du Cold Cream Mixa Bébé destiné aux bébés.

Voici le descriptif du produit de Mixa Bébé sur le site de la marque :

« La Crème Multi-confort enrichie en Cold cream, apaise les 5 signes d’inconfort de la peau sèche de bébé : Sécheresse, irritations, rougeurs, grattage et croûtes de lait légères. Le Cold Cream, préparation utilisée depuis toujours en pharmacie, est la synergie d’ingrédients essentiels au confort de la peau. Il la nourrit intensément, l’assouplit et apaise les signes d’inconfort. Il agit comme un véritable ciment pour reconstituer la barrière protectrice de la peau.

Formulé et testé sous contrôle dermo-pédiatrique.Hypoallergénique.Sans paraben.»

La mention sur le tube précise par ailleurs :

«Tous les soins MIXA sont Formulés et testés sous contrôle médical pour vous assurer sécurité et tolérance.»

Nous voilà bien rassurés. Allons jeter un coup d’oeil sur la formulation désormais.

 

Ingrédients/ INCI: 

AQUA / WATER, GLYCERIN, PETROLATUM, PARAFFINUM LIQUIDUM / MINERAL OIL, GLYCERYL STEARATE, CETYL ALCOHOL, PEG-40 STEARATE, CERA ALBA / BEESWAX, CETYL PALMITATE, DIMETHICONE, CHLORHEXIDINE DIGLUCONATE, CITRIC ACID, SORBITAN TRISTEARATE, PARFUM / FRAGRANCE. (F.I.L. B176561/1).

Analyse des composants :

Comme toujours, dans une formulation de produits cosmétiques, ce sont les 5-10 premiers composants,  -présents en plus grande quantité-, qui déterminent le « profil » global d’un produit.

Juste après l’eau, en 3ème position et 4ème on trouve ici des huiles minérales issues de la pétrochimie Petrolatum et Paraffinum Liquidum présentes en quantité importante. Ces huiles minérales ou synthétiques procurent hydratation, -certes-, mais posent problème à d’autres niveaux (voir l’encadré ci-dessus).

Les huiles minérales, (tout comme les silicones d’ailleurs) représentent un réel problème environnemental : le processus d’extraction et du raffinage du pétrole présentent un bilan écologique désastreux.

Et si l’on souhaite se soucier du bien être de son bébé et de ses enfants, il serait préférable de prendre en considération l’image globale et choisir des produits sans aucune substance potentiellement toxique, que ce soit pour le bébé ou…. l’environnement.

Les bébés et enfants de manière générale sont déjà trop exposés aux pollutions environnementales et chaque geste qui va dans le sens de la protection de l’environnement leur sera bénéfique. 

Cela peut paraître tellement banal comme constat, mais il y a encore beaucoup de consommateurs qui estiment qu’un composant polluant serait « moins problématique »  qu’un composant potentiellement toxique pour l’humain.

Tout est lié, forcément.

 

Dans le produit Mixa bébé, on retrouve bien sûr aussi la glycérine en 2ème position, avec son apport hydratant intéressant et la cire d’abeille en 8ème position, suivi d’une silicone, Dimethicone (10ème). 

C’est donc le trio « glycérine + deux huiles minérales » en tête de liste et présent en plus grande quantité, suivi de quelques émulsifiants qui constitue sans doute la base hydratante de ce cold cream Mixa Bébé.

On y retrouve bien de la cire d’abeille, mais aucune authentique huile végétale, qui sont  des composants hydratants de base particulièrement intéressants pour la peau délicate des tout-petits.

Quelques substances problématiques

Une fois de plus d’autres substances controversées se sont glissées dans la formule de Mixa Bébé :

  • Les huiles minérales Petrolatum et Paraffinum Liquidum, composants issus de la pétrochimie. Hydratants, mais « inertes » (voir encadré)
  • Le Peg-40 stéarate, qui fait partie des PEG, des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances (ce qui pose problème pour la peau délicate et fragile des bébés) et ne sont pas très biodégradables, donc polluantes.
  • Le Dimethicone (silicone) problématique sur le plan environnemental; car polluant
  • Le CHLORHEXIDINE DIGLUCONATE, un conservateur de synthèse qui fait partie des composants organo-halogénés. Ces composants organo-halogénés ont un potentiel allergisant important, sont réactifs et peuvent en pénétrant dans les tissus, se décomposer, se fixer et y provoquer des dommages. Problématique environnementale également : ce sont des composants polluants.

 

Verdict : Une formulation globale qui donne de nouveau la place centrale aux composants de synthèse (parrafine; petrolatum etc), surtout pour son effet principal, l’hydratation. 

On remarque aussi l’absence d’authentiques huiles végétales, si intéressantes dans le soin des peaux délicates des bébés. Mais aussi toujours des composants controversés et problématiques à différents niveaux (conservateurs de synthèse, silicone, etc), qui ne devraient tout simplement pas s’y retrouver.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.