La Vérité Cosméto du mois : La crème de Jour Age Perfect L’Oréal revue à la loupe

Le soin revitalisant de L'Oréal Age Perfect, composition analysée

 

L’Oréal

Crème de Jour

Age Perfect Renaissance Cellulaire Jour

Anti-âge, 50-60 ans

50 ml 14,80 €

 

Inutile de présenter le groupe l’Oréal, multinationale du marché des cosmétiques, leader au niveau national et bien sûr aussi international. Et cerise sur le gâteau (ou pas… tout dépend de notre définition propre de «cerises» ) la nouvelle vient de tomber ce mois-ci ; Françoise Bettencourt Meyers, -héritière de L’Oréal-, fait désormais partie de ce palmarès tant convoité de «la femme la plus riche du monde» en 2023, dans le classement des milliardaires au niveau mondial.

La cosmétique «conventionnelle» française se porte plutôt bien, merci. Et comme tous les grands groupes, le groupe l’Oréal affiche désormais ses engagements «durables» «pour le Futur» à grandes louches de campagnes marketing … aux budgets exorbitants. Inutile de reprendre ici leurs engagements, ils semblent tous plus que «parfaits».

On vérifie si c’est la cas aussi pour la gamme L’Oréal Age Perfect ?

Et si on allais jeter un coup d’oeil du côté des produits de l’Oréal, qu’en est-il de la formulation des produits cosmétiques que l’on trouve en rayon ?

 

Bénéfices produit L’Oréal Crème de Jour Age Perfect, –  présentés sur le site de la marque* :

DESCRIPTION

Les Cellules Mères, à l’origine des nouvelles cellules, sont les plus précieuses de votre peau. Avec l’âge, leur niveau d’activité ralentit. Les Laboratoires L’Oréal Paris ont donc formulé un complexe antioxydant protecteur à base de Néohespéridine et de Vitamine E dans une Crème de Jour Revitalisante pour une peau visiblement plus jeune. La Crème de Jour Age Perfect Renaissance Cellulaire est formulée pour accélérer le renouvellement cellulaire. Grâce à son complexe antioxydant, elle protège la peau des radicaux libres pour une peau plus lisse, plus ferme et revitalisée. Comme c’est souvent le cas dans le secteur des cosmétiques, le fabricant met en avant dès le départ deux matières actives (truffe noire et thé noir kombucha) sur lesquels serait basée l’efficacité de la formule.

« deux ingrédients actifs riches en polyphénols et vitamine B (…) pour accélérer la régénération cellulaire et prolonger la vitalité de la peau »

C’est une technique marketing très courante, pas seulement dans le secteur des cosmétiques conventionnels d’ailleurs. Et on oublie très souvent l’aspect fondamental de la base de la formule, « l’excipient », qui est d’une importance primordiale.

* (une différence de taille néanmoins : l’excipient est généralement de bien meilleure qualité côté cosmétiques naturels et bio certifiés, car basé essentiellement sur des huiles et cires végétales, les composants à base d’huiles minérales/ silicones n’y sont tout simplement pas autorisés)

Selon les dires de K.P. Witten, chef du développement chez Beiersdorf :

« Un excipient de qualité permet d’atteindre 80% de la performance recherchée. Les principes actifs, aussi extraordinaires soient-ils, ne représentent que les 20% restants. »

Plus d’information également dans la vidéo dédiée à ce sujet.

Dans la crème Age Perfect l’Oréal on met par exemple en avant les propriétés de l’extrait de truffe et du thé noir, mais quand on regarde la liste INCI, on s’aperçoit que ces composants se retrouvent en 17ème et 22ème position), donc en quantité très faible. Les principaux composants se trouvent en tête de liste, cela permet notamment d’identifier facilement ceux présents en concentration la plus élevée. Enfin, tout ce qui se trouve tout à la fin de la liste est présent en quantité extrêmement réduite. Par contre, -une fois de plus-, il est intéressant de regarder de plus près l’ensemble de la formulation du produit et la rapprocher du discours de la marque. Donc en première position, on trouve l’eau, suivi de très près par la glycérine et quelque part au milieu les deux matières actives tellement vantées. Ce qui serait intéressant maintenant, ce serait de savoir ce qui se trouve entre ces deux composants.

Prenons le temps de vérifier la composition du produit en analysant de plus près la liste de composants, la liste INCI de la Crème de Jour Age Perfect Renaissance Cellulaire Jour l’Oréal

Ingrédients/ INCI*: AQUA / WATER • GLYCERIN • HOMOSALATE • OCTOCRYLENE • ETHYLHEXYL SALICYLATE • ALCOHOL DENAT. • BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE • HYDROGENATED POLYISOBUTENE • BIS-PEG-18 METHYL ETHER DIMETHYL SILANE • DIMETHICONE • OCTYLDODECANOL • CETEARYL ALCOHOL • PEG-100 STEARATE • PEG-20 • CETYL ALCOHOL • TUBER AESTIVUM EXTRACT • TUBER MELANOSPORUM EXTRACT • ADENOSINE • CAPRYLOYL SALICYLIC ACID • NEOHESPERIDIN DIHYDROCHALCONE • SACCHAROMYCES/XYLINUM/BLACK TEA FERMENT • SODIUM HYALURONATE • TRISODIUM ETHYLENEDIAMINE DISUCCINATE • TOCOPHEROL • BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER / SHEA BUTTER • ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER • AMMONIUM ACRYLOYLDIMETHYLTAURATE/VP COPOLYMER • BIOTIN • CETEARYL GLUCOSIDE • CITRIC ACID • DIMETHYL ISOSORBIDE • GLYCERYL STEARATE • HYDROXYETHYLCELLULOSE • PROPYLENE GLYCOL • SODIUM CITRATE • T-BUTYL ALCOHOL • XANTHAN GUM • DIMETHICONOL • ALPHA-ISOMETHYL IONONE • BENZYL ALCOHOL • BENZYL SALICYLATE • CITRONELLOL • GERANIOL • HEXYL CINNAMAL • HYDROXYCITRONELLAL • LIMONENE • LINALOOL • CI 14700 / RED 4 • CI 19140 / YELLOW 5 • PHENOXYETHANOL • POTASSIUM SORBATE • SODIUM BENZOATE • SODIUM DEHYDROACETATE • SODIUM SALICYLATE • PARFUM / FRAGRANCE (F.I.L. B272927/1).

Analyse des composants: 

Comme toujours, ce sont les 5-10 premiers composants qui constituent majoritairement le « profil » global du produit.Après l’eau et la glycérine, on passe directement à la case «composants de synthèse bien problématiques» avec une flopée de filtres UV controversés et des composants issus de la pétrochimie (huiles minérales) ou des silicones. Un socle de formulation, une base qui se repose presque donc essentiellement sur des composants de synthèse (excepté la glycérine), dont certain très controversés.

Une longue liste de substances controversées se sont par ailleurs glissées dans la formule :

  • Le filtre UV HOMOSALATE, perturbateur endocrinien supposé.*
  • Le filtre UV OCTOCRYLENE, perturbateur endocrinien supposé.*
  • Le filtre UV ETHYLHEXYL SALICYLATE (Octisalate), perturbateur endocrinien supposé.*
  • Le filtre UV Butyl Methoxydibenzoylmethane (Avobenzone) , supposé perturbateur endocrinien, susceptible d’interférer avec le système hormonal
  • Des silicones DIMETHICONE, DIMETHICONOL substances problématiques sur le plan environnemental, (peu biodégradables), polluantes
  • Hydrogenated Polyisobutene, dérivé d’huile minérale, problématique environnementale
  • Une série de PEGs (@BIS-PEG-18 METHYLETHER DIMETHYL SILANE, PEG-100 STEARATE • PEG-20), ce sont des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et sont peu biodégradables, donc polluantes.
  • Le Phenoxyethanol conservateur de synthèse controversé, potentiel toxique avéré (nocif pour le foie, notamment)
  • Des agents filmogènes, Acrylates/C10-30 Alkyl Acrylate Crosspolymer, et Ammonium Acryloyldimethyltaurate/VP Copolymer – problématique environnementale
  • Le « Parfum » indiqué dans la liste des INCI peut également parfois poser problème: étant donné qu’il s’agit d’un produit non certifié (en cosmétique naturelle et bio) il y a des fortes chances que ce soit un parfum de synthèse, qui contient très souvent également des phtalates, classés également comme perturbateurs endocriniens. Pour éviter la présence de phtalates, la seule certitude serait d’opter pour un produit certifié, les parfums de synthèse ne sont tout simplement pas autorisés par les différents cahiers de charges en cosmétique naturelle et bio.

 

Verdict : de l’analyse de la Crème de Jour Age Perfect Renaissance Cellulaire Jour l’Oréal:

Une formulation bien, mais alors bien loi d’être… irréprochable.

Une base très peu intéressante (principalement glycérine et silicones), entourée de composants bien problématiques et controversés (conservateurs de synthèse problématiques, filtres UV de synthèse, perturbateurs endocriniens, silicones, etc…) Pas moins de 5 filtres UV de synthèse controversés, dont certains considérés comme perturbateur endocriniens supposés, pour une simple crème de jour, qui dit mieux ? A cela s’ajoutent des composants controversés et problématiques sur le plan environnemental, car polluants (silicones, acrylates, Peg, dérivé d’huile minérale etc) parfaits pour consolider  et concrétiser ces « engagements durables pour le futur »…C’est en regardant de plus près la formulation de certains produits, choisis au hasard, que l’on s’aperçoit que les engagements vantés par l’Oréal et les autres multi-nationales sont encore loin de se refléter dans la réalité.

Pourquoi alors investir des sommes colossales dans des publicités de cette nouvelle vision « Pour le Futur » alors que la formulation des produits dit… le contraire ?