Le « Match » des Shampooings pour cheveux bouclés, frisés et crépus

 

 

« Dark and Lovely » contre « Noire Ô Naturel »

Dans cette rubrique, nous allons vous présenter régulièrement deux produits comparables de deux marques différentes, l’une du secteur des cosmétiques «conventionnel», l’autre du secteur des cosmétiques bio certifiés. Ces produit s’affronteront sur le même terrain : la comparaison des composants.

La commentatrice vous accompagne tout le long du match et vous explique les règles du jeu quand celles-ci ne sont pas tout à fait claires.

Place au match : que le meilleur gagne.

Pour ce match, nous avons choisi des produits de soins pour cheveux, notamment le  lavage et soin des cheveux bouclés, frisés et crépus.

Dans le comparatif des deux produits qui suivent, on court après le même but : le lavage et le soin des cheveux. Mais d’un côte on se sert principalement de composants de synthèse avec quelques substances douteuses qui se faufilent entre le lignes et de l’autre camp on joue la carte du « purement naturel ».

Le début du match, présentation des équipes :

Dark and Lovely «Au Naturale»

Shampooing Hydratant

250 ml, 9,49 €

à l’huile de mangue et au lait de bambou

« Recette pour démêler les cheveux naturels bouclés, frisés et crépus. »

 

La marque fait partie du groupe de l’Oréal, les produits visent clairement aussi le marché international (l’étiquette du produit est en partie en français, en partie en anglais)

http://www.loreal.fr/marques/produits-grand-public/african-beauty-brands

Les quelques lignes en français consacrées au descriptif du produit sur l’emballage sont les suivantes :

«Notre shampooing hydratant est doux et hydrate les cheveux. Une riche mousse se forme rapidement, nettoie les cheveux et et leur apporte hydratation. »

A cela se rajoute une mention qui se veut rassurante :

« Sans huile minérale. SANS Paraben, SANS Petrolatum ».

Bien, bien, bien…

Prenons le temps de vérifier la composition du produit en analysant de plus près la liste de composants, la liste INCI :

Ingrédients INCI : Aqua, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Laureth Sulfate, Cocamide MEA, Sodium Chloride, Parfum (Fragrance), Phenoxyethanol, Polyquaternium-7, Polysorbate 20, Potassium Sorbate, Glycol Stearate, Mangifera Indica Seed Oil, Caprylic/Capric Triglyceride, Polyquaternium-10, Citric Acid, Sodium PCA, Disodium EDTA, Sodium Benzoate, Benzyl Salicylate, Linalool, Benzyl Alcohol, Bambusa Vulgaris, CI19140, CI47000, CI17200, CI42090

 

 

Analyse des composants :

Comme toujours, ce sont les 5-8 premiers composants qui constituent majoritairement le « profil » du produit.  

De manière générale, un shampooing est constitué d’environ 70% d’eau, viennent ensuite des bases lavantes (environ 20%) et d’autres composants annexes.

En ce qui concerne les shampooing, (ou même les gels douches, par exemple),  ce qui est donc primordial, c’est le choix des bases lavantes (tensioactifs) qui peuvent être soit très doux, bien tolérés par la peau, ou plutôt irritants ou problématiques pour l’environnement.

La formulation se compose ici d’un mélange d’un tensioactif irritant le Sodium Laureth Sulfate, (voir PEG) associé à un tensioactif plus doux le Cocamidopropyl Betaine.

Ce qui pose ensuite problème… c’est un peu tout le reste de la formulation : conservateur de synthèse controversé, composants polluants et même des colorants azoïques…

Ce qui peut être considéré comme problématique dans cette formulation ;

  • Le Phenoxyethanol; conservateur de synthèse controversé, potentiel toxique avéré (nocif pour le foie, notamment).
  • Polyquaternium-7 et Polyquaternium-10 qui font partie des quats, substances peu biodégradables et légèrement irritantes.
  • Le Polysorbate qui fait partie des PEG, des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et sont peu biodégradables, donc polluantes.
  • Se rajoutent d’autres matières premières problématiques sur le plan environnemental; car polluantes: le Disodium EDTA, par exemple.
  • Les colorants : CI19140 et  CI17200 qui font  partie des colorants azoïques, à base de goudron de synthèse, problématiques sur le plan toxicologique et allergisants.
  • Le « Parfum » indiqué dans la liste des INCI peut également parfois poser problème: étant donné qu’il s’agit d’un produit non certifié (en cosmétique naturelle et bio) il y a des fortes chances que ce soit un parfum de synthèse, qui contient très souvent également des phtalates, classés également comme perturbateurs endocriniens. Pour éviter la présence de phtalates, la seule certitude serait d’opter pour un produit certifié, les parfums de synthèse ne sont tout simplement pas autorisés par les différents cahiers de charges en cosmétique naturelle et bio.

L’huile de mangue (11ème position) et le lait de Bambou (21ème position) sont à considérer comme des « touches naturelles » insignifiantes qui sont plus là pour redorer le blason de la formulation chimique que pour intervenir réellement en tant que matières actives naturelles.

Ce qui est également flagrant, c’est que le flacon ressemble (à s’y méprendre !) à un petit flacon de jus d’orange : ce n’est donc pas un produit que l’on pourrait laisser trainer dans la cuisine en présence d’enfants, par exemple.

On est donc là face à un phénomène flagrant de «greenwashing», qui utilise un composant naturel phare, comme «l’huile de mangue et le lait de bambou» pour construire son argumentaire commercial et marketing, alors que ces composants naturels ne jouent aucun rôle significatif dans la composition. 

Le formulation repose ainsi principalement sur des composants de synthèse, controversés et polluants.

Verdict : «Sans huile minérale. SANS Paraben, SANS Petrolatum», d’accord… mais aussi «avec» Phenoxyethanol, EDTA, colorants azoïques et une flopée de composants polluants… Peut mieux faire, à tous les niveaux.

 

Passons au deuxième produit : 

Noire Ô Naturel

Crème de Shampooing

Aloe Vera, Mongogo, Sésame

Cheveux bouclés, frisés et crépus 

200ml 

16,50

Sur le site de la marque, on trouve le descriptif du produit suivant ;

« Inspirée des rituels de beauté africaine, la crème de shampooing est un véritable soin lavant doux (sans sulfates). Le shampooing bio (sans sulfates) NoireôNaturel est composée de beurres végétaux (karité bio et mangue) et d’alœ vera bio reconnus pour leurs bienfaits capillaires. Sa base lavante végétale extra-douce lui confère sa texture crémeuse non-moussante, pour nettoyer le cheveu en douceur.

Enrichie en huiles de sésame bio et de mongogo, sources d’acides gras essentiels, notre shampooing bio extra doux réhydrate et assouplit la fibre capillaire. »

https://boutique.noireonaturel.com/types-de-produits/shampoing-noireonaturel/creme-de-shampooing-noireonaturel.html

Regardons de plus près également la liste des composants du produit.

Ingrédients INCI : Aloe Barbadensis Leaf Juice*,Aqua (Water), Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Beeswax *, Cetearyl Alcohol, Lauryl Glucoside, Butyrospermum Parkii (Shea) Butter*, Inulin, Arachidyl Alcohol, Yogurt Powder, Betaine, Decyl Glucoside, Glycerin, Mangifera Indica (Mango) Seed Butter, Coco-Glucoside, Schinziophyton Rautanenii Kernel Oil, Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil*, Cocos Nucifera (Coconut) Oil*, Cananga Odorata Flower Oil, Aniba Rosaeodora (Rosewood) Wood Oil, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Oil,  Behenyl Alcohol, Tocopherol, Coco-Glucoside, Glyceryl Oleate, Arachidyl Glucoside, Dehydroacetic Acid, Sodium Hydroxide, Citric Acid, Benzyl Alcohol, Linalool.

* ingrédients issus de l’agriculture biologique

98% du total des ingrédients sont d’origine naturelle
53% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

Sans SLS ni ALS, sans parabène, sans silicone ni OGM, sans colorant ni parfum de synthèse.

Cosmétique Ecologique certifié par ECOCERT Greenlife selon le référentiel ECOCERT disponible sur http://www.ecocert.com/cosmetique-ecologique-et-biologique.

 

 

Analyse des composants :

Comme toujours, ce sont les 5-8 premiers composants qui constituent majoritairement le « profil » du produit. De manière générale, un shampooing est constitué d’environ 70% d’eau, viennent ensuite des bases lavantes (environ 20%) et d’autres composants annexes.

En ce qui concerne les shampooing, (ou même les gels douches, par exemple),  ce qui est donc primordial, c’est le choix des bases lavantes (tensioactifs) qui peuvent être soit très doux, bien tolérés par la peau, ou plutôt irritants ou problématiques pour l’environnement.

La formulation se compose ici d’un mélange de bases lavantes à base de sucre (acylgutamates) Lauryl Glucoside et Decyl Glucoside, Coco-Glucoside (plus bas dans la formule)

Ce sont les bases lavantes les plus douces, les mieux tolérées par la peau et aussi…. les plus chères, raison pour laquelle beaucoup de fabricants ne les utilisent pas en tant que tensioactifs principaux.

Le produit se présente également comme «crème de shampooing» («une texture crémeuse, non-moussante»), ce qui explique la présence de nombreuses authentiques huiles et cires végétales naturelles, dès le départ de la formule.

Parmi les premiers composants ont trouve de huile végétale de tournesol, de la cire d’abeille bio, du beurre de karité bio, ainsi que des composants naturels particulièrement hydratants et soignants comme l’inuline (sucre), le yogourt ou la glycérine végétale.

Au-delà du fait que cette formule soit exempte de composants problématiques et controversés, on y retrouve les bienfaits de composants purement naturels et d’authentiques huiles végétales avec leurs précieuses substances végétales actives, comme par exemple :

  • Gel d’aloe vera bio : apaisant, désaltérant, nutritif, régénérant,
  • Beurre de mangue :  émollient, propriétés nourrissantes et adoucissantes
  • Huile de mongogo : restructurante, hydratante et régénérante
  • Huile de coco bio : propriétés protectrices, adoucissantes et émollientes, apporte brillance
  • Huile de sésame bio : nourrissante, assouplissante,  riche en acides gras essentiels

En bien sûr que cette richesse en authentiques composants naturels, en grande partie bio, se traduit également dans le prix, le produit est plus élevé que le produit cité précédemment, mais il contient également plus de 2 fois plus de composants naturels… de très grande qualité.

Verdict : Cette crème de shampooing fait preuve d’une formulation exemplaire : sans aucune substance problématique, un produit qui intègre les bienfaits de nombreux composants purement naturels, soigneusement sélectionnés, parfait pour le nettoyage et le soin des cheveux frisés et crépus. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *