La Vérité Cosméto du Mois : l’agenda maquillage DISNEY Princesses revu à la loupe

 

 

novembre 2020

La Vérité Cosméto du Mois : l’agenda maquillage DISNEY Princesses revu à la loupe

DISNEY

Princesses Disney

Agenda maquillage

15,50 €

 

Les enfants … et le maquillage

Les enfants adorent se maquiller, que ce soit au moment de Halloween…ou le reste de l’année avec cet agenda de maquillage Disney, par exemple… pour ressembler à maman, à papa… ou tout simplement pour jouer un personnage et laisser pleinement exprimer leur imaginaire… si riche en couleurs.

Mais le choix des produits a son importance : pour les plus petits ce sont souvent les parents qui choisissent les produits (sauf ceux offerts par tatie ou les grands-parents…)… et parfois ces premières expériences de maquillage sont aussi en quelque sorte la « porte d’entrée » pour ensuite installer des habitudes de maquillage qui, -comme pour beaucoup de femmes françaises-, sont des rituels quotidiens.

En France, on a tendance a débuter très tôt avec le maquillage: 50 % des 18-25 ans ont commencé à se maquiller avant 16 ans*.

https://www.csa.eu/fr/survey/observatoire-terrafemina-csa-20-minutes-dans-le-miroir-des-femmes

Et tout comme les produits cosmétiques du quotidien (les gels douches, crèmes visage, dentifrices) les produits de maquillage contiennent encore trop souvent des substances controversées. Certains produits contiennent potentiellement aussi un mélange de nombreuses substances chimiques qui interagissent entre elles.

Le fameux Effet Cocktail … 

➡️  C’est ce que l’on appelle « l’effet cocktail »*  : l’effet qui pourrait résulter du mélange de différentes substances chimiques controversées et qui ne concerne bien entendu pas essentiellement la problématique des cosmétiques.                                  

Ce qui pose problème notamment aussi dans les cosmétiques, c’est l’interaction entre les différentes substances chimiques et plus les enfants ou jeunes filles y sont exposées tôt… plus cela posera problème sur le long-terme.

https://reporterre.net/Perturbateurs-endocriniens-l-Inserm-quantifie-pour-la-premiere-fois-l-effet

Le problème, c’est que les enfants (ainsi que les femmes enceintes, par exemple) sont particulièrement vulnérables face aux dégâts des composants controversés du type perturbateur endocrinien ou autre composants potentiellement toxiques, que l’on retrouve toujours en grand nombre dans des produits cosmétiques, comme nous l’avions déjà constaté ici :

https://blog.laveritesurlescosmetiques.com/test-produits-produits-cosmetiques-destines-aux-femmes-enceintes/

Conclusion du débat….le choix des produits de maquillage pour enfants n’est donc pas anodin et mérite que l’on s’attarde aussi davantage sur la composition des différents produits que l’on utilise offre ou achète.

Voici la présentation de l’agenda maquillage Princesses Disney* :

« Pour les petites coquettes qui rêvent d’ un vrai maquillage de princesses !

A l’effigie des Princesse Disney, ce petit agenda renferme un ensemble de produits de maquillage qui ravira les plus coquettes :
3 brillants à lèvres crème avec pinceau applicateur
2 vernis à ongles
1 tube brillant à lèvres
1 miroir »

Ingrédients/ INCI:

Brillant à lèvres à appliquer au pinceau :Paraffinum Liquidum,Polyisobutylene,Ethylhexyl Palmitate,Hydroxy Stearic Acid,Hydroxy Stearic Acid,Tridecyl Trimellitate,Mica, Silica, Phenoxyethanol,Parfum, CI77891,CI45410, CI15850.

Brillant à lèvres bâton : Paraffinum Liquidum,Ethylhexyl Palmitate,Isopropyl Myristate,Silica,Polyisobutylene,BeesWax,Mica,Phenoxyethanol,Parfum,CI77891, CI15850,CI45410.

Ingrédients

Vernis à ongles : Aqua, Styrene/Acrylates copolymer,Poyacrylic acid,Propylene Glycol, Silica,Phenoxyethanol,CI77891,CI15850,CI77019,CI77742

Analyse des composants :

 

Allons regarder de plus près les formulations des produits de l’agenda maquillage DISNEY :

Formulation de base / matières actives

Comme toujours, dans une formulation de produits cosmétiques, ce sont les 5-10 premiers composants, -présents en plus grande quantité-, qui déterminent le «profil» global d’un produit. Et quand on regarde la formulation des brillants à lèvres, on s’aperçoit de la tendance globale : Le deux premiers composants Paraffinum Liquidum et Polyisobutene, –des huiles minérales issues de la pétrochimie- , donnent le ton. Ces huiles minérales ou synthétiques procurent hydratation, -certes-, mais posent problème à bien d’autres niveaux (voir l’encadré ci-dessous).  Le vernis est à base d’eau, c’est donc le premier ingrédient de la formulation. On pourrait croire que les vernis à eau seraient la version la plus « sûre », adaptée aux enfants, mais il faut toujours tenir aussi compte de la formulation globale, au-delà du socle de la formulation. Dans ce cas, par exemple, il contient également des composants controversés à différents niveaux, comme le Phenoxyethanol, par exemple.

D’autres composants controversés se sont glissés dans les différentes formules des trois produits du maquillage DISNEY :

  • Le Paraffinum Liquidum et Polyisobutene, huiles minérales (voir ci-dessus)
  • Le Phenoxyethanol; conservateur de synthèse controversé, potentiel toxique avéré (nocif pour le foie, notamment)
  • Le « Parfum » indiqué dans la liste des INCI peut également parfois poser problème: étant donné qu’il s’agit d’un produit non certifié (en cosmétique naturelle et bio) il y a des fortes chances que ce soit un parfum de synthèse, qui peut être problématique s’il contient par exemple de phtalates (perturbateurs endocriniens). Le Dietyl phtalate se retrouve souvent dans les parfums en tant qu’ « agent fixateur », (ce qui permet de fixer le parfum dans la durée et de rendre les parfums moins volatils). Dans ce cas précis, il n’est pas nécessaire de le déclarer dans la liste INCI. Pour éviter systématiquement la présence de phtalates, il est préférable de choisir pour un produit certifié, les parfums de synthèse ne sont tout simplement pas autorisés par les différents cahiers de charges en cosmétique naturelle et bio.
  • Colorant azoïque, CI15850 : les colorants azoïques (pigments de synthèse) peuvent déclencher des allergies certains colorants azo sont  classés cancérigènes possibles.

Qualité Bio : Aucune (aucune substance végétale de soin, d’ailleurs)

Verdict : Des composants controversés et problématiques à différents niveaux, inadaptés dans les produits de maquillage pour enfants. L’emballage de l’agenda maquillage n’est qu’en partie recyclable et tout ce qui est polluant* (que ce soit au niveau des ingrédients où des emballages) représente aussi une problématique supplémentaire : celles des déchets et de la pollution dont hériterons nos enfants. Une copie à revoir, dans son ensemble.

 

*Souvent, la question suivante revient sur le site « La Vérité sur les Cosmétiques »…

➡️  Est-ce qu’un composant polluant, qui nuit « seulement » à l’environnement serait moins grave… moins problématique qu’un composant controversé, avéré toxique ou potentiellement toxique pour l’humain ?
➡️  Quelques pistes de réflexion dans la nouvelle vidéo sur la chaine Youtube…

https://www.youtube.com/watch?v=Kg7amjHf2tE

 

D’autres articles sur le site au sujet de produits de maquillage ou produits destinés aux enfants.

La Vérité Cosméto du Mois : L’eau de toilette Violetta de Corine de Farme revue à la loupe

La Vérité Cosméto du Mois : Le lait hydratant bébé URIAGE revu à la loupe

La Vérité Cosméto du Mois : Le Démaquillant Optim-Eyes Lotion de FILORGA révu à la loupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.