Double « Match Cosméto » des Mascaras, test produits – formulations revues à la loupe

Comment est formulé le mascara ? Quel est la composition du mascara

Dans cet article, nous allons parler du mascara, ce petit produit de beauté indémodable qui traverse les siècles et qui fait encore partie des classiques de nos trousses de maquillage aujourd’hui.

Qui a inventé le mascara, d’ailleurs ?

Depuis l’antiquité, les femmes utilisent différentes techniques ou d’ingrédients pour mettre en avant leur regarde de biche.

« Le produit que les gens reconnaissent aujourd’hui comme le mascara ne se développe pas avant le xixe siècle : un chimiste nommé Eugène Rimmel développe un cosmétique vers 1880, « le Rimmel », à partir d’un distillat de pétrole, la vaseline. Le nom du cosmétique « rimmel » est devenu synonyme de la substance même et se traduit encore aujourd’hui par mascara en italien (qui signifie « masque » dans cette langue, comparé à « mascarade », aussi d’origine italienne), en français, espagnol, néerlandais, turc, roumain, etc.3. »

La formulation de base d’un mascara

De manière générale, un mascara est formulé dans le même esprit qu’une « émulsion » : une phase aqueuse (eau + gélifiant) + phase huileuse (huiles et cires végétales ou huiles minérales,  silicones) +  des émulsifiants (pour lier l’ensemble) + des pigments (naturels ou de synthèse) + des matières actives (extraits de plantes, inuline, glycérine, etc) + des conservateurs (qui peuvent être considérés comme plus ou moins doux ou controversés)

 

La phase huileuse…qui fait toute la différence

En ce qui concerne la phase huileuse, il y a une réelle différence entre les marques de maquillage « conventionnelles » qui travaillent la plupart du temps avec des silicones ou des huiles minérales* et les marques de cosmétique naturelle et bio (certifiées) qui se servent uniquement d’huiles et de cires végétales. Les silicones ou composants issus de la pétrochimie ne sont pas autorisés par les différents labels ou cahier des charges.

* Les marques conventionnelles mélangent désormais aussi allègrement silicones/ huiles minérales et huiles et cires végétales.

Comme nous l’avions déjà montré dans des tests produits de maquillage auparavant, regarder de plus près la liste des composants peut toujours s’avérer utile. Car même dans ces catégories de produits de beauté « secondaires », on retrouve toujours de nombreux composants controversés et problématiques à plusieurs niveaux. D’autant plus, qu’il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives…

Ah les fameux Silicones

Les silicones sont toujours très présents en cosmétique «conventionnelle», car ce sont des substances faciles à manipuler – en tout cas plus faciles à manipuler que les authentiques huiles et cires végétales, qui sont plus délicates à travailler, par exemple. Avec les silicones, on peut obtenir des textures et un toucher « soyeux », très peu gras, une texture qui correspond aussi aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui. Dans les mascaras, le silicone interviendra aussi dans les formules « waterproof » comme agent filmogène, par ex.

Une femme qui se maquille les yeux avec du mascara et qui se demande : quel est le meilleur mascara du moment ?
Mascara -un classique indémodable

C’est quoi le problème des silicones dans les mascara, déjà ?

Le problème d’une part, c’est que les silicones n’apportent absolument pas la « qualité de soin » que peuvent apporter des authentiques huiles/cires végétales naturelles, par exemple. Certains silicones, comme Le Cyclopentasiloxane (D5), posent également problème à d’autres niveaux, ce composant classé comme persistant, bioaccumulable et toxique dans l’environnement est aussi considéré comme perturbateur endocrinien suspecté. Voir également l’explication au sujet du lien entre PFAS, et silicones, plus bas dans l’article. Et les silicones de manière générale engendrent toute une autre problématique importante ; ce sont des composants très polluants, car peu ou pas biodégradables.

Les silicones, ingrédients dont le nom finit en -ane ou en -one (methicone /siloxane/silicone) sont présents dans liste sous le nom INCI suivant, par exemple :

  • Dimethicone (et toutes ses variantes)
  • Cyclopentasiloxane
  • Amodimethicone,
  • Polysiloxane,
  • Cyclotetrasiloxane,
  • Cyclomethicone…

Etc, etc

Et les huiles minérales des mascaras, alors ?

Les huiles minérales issues de la pétrochimie, (type paraffine, pétrolatum, etc) nécessitent quelques explications supplémentaires; elles sont controversées et peuvent être considérées comme problématiques en cosmétique. L’avantage de ces huiles et cires de paraffine en cosmétique se résume surtout à un point : leur prix bas.

C’est un composant de base issu de la pétrochimie (résidu de pétrole), particulièrement lucratif pour l’industrie cosmétique. Faciles d’utilisation (avantage de stabilité, sans oxydation) avec des propriétés protectrices et un prix de revient peu élevé, ces ingrédients issus de la pétrochimie sont largement utilisés par l’industrie cosmétique. Mais les huiles minérales comportent par contre de nombreux désavantages. 

Composées de chaines d’hydrocarbures dépourvues d’oxygène, elles ne peuvent pas être métabolisées par l’organisme, par exemple.  Ce sont donc en quelques sorte des corps gras «inertes», qui n’apportent aucun élément nutritif et n’interagissent pas avec la peau, les cils ou les cheveux. Autre problématique:  les composants à base d’huiles minérales peuvent parfois contenir des hydrocarbures aromatiques MOAH/MOSH, substances classées potentiellement cancérigènes.

Les huiles minérales représentent par ailleurs aussi un réel problème environnemental : le processus d’extraction et du raffinage du pétrole présentent un bilan écologique désastreux.

Une jeune femme qui se pose des questions sur la formulation des mascaras, où sont les mascaras sans perturbateurs endocriniens ? Quel mascara pour femme enceinte ?
La formulation des mascaras

Et les autres composants controversés des mascaras ?

En dehors des silicones ou des huiles minérales, quels sont les composants controversés que l’on retrouve encore aujourd’hui dans certains mascaras ?

Parmi les mascaras « conventionnels », on peut retrouver de nombreux composants controversés, qui peuvent poser problème à différents niveaux, comme par exemple les composants suivants ; ll s’agit bien entendu d’une liste non exhaustive….

  • Propylparaben, perturbateur endocrinien supposé
  • BHT antioxydant chimique  /perturbateur endocrinien supposé.
  • Phenoxyethanol : potentiel toxique avéré (nocif pour le foie, notamment)
  • Chlorphenesin : substance organo-halogénée qui peut provoquer des effets allergisants et problématique car susceptible de s’accumuler dans l’organisme. Problématique environnementale également, car substance polluante.
  • Triethanolamine substance tampon, émulsifiant ou faisant partie d’un tensioactif
    qui est susceptible de former des nitrosamines, cancérigènes.
  • PEG : des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances (et ne sont pas très biodégradables, donc aussi considérées polluantes).
  • Pigments / Colorants : des colorants azoïques : les colorants azoïques (pigments de synthèse/ chimiques) peuvent déclencher des allergies, certains colorants azoïques sont classés «cancérigènes possibles». CI16035/ CI19140/ CI15850/ CI11680 etc,
  • Les fameux PFAS dont on parle beaucoup en ce moment , présents pas forcément que dans la liste INCI, mais aussi en tant que composé dérivé du fluor, en partant de composants du type Methicone, Acrylate, par exemple, selon l’étude du Green Science Policy Insitute.

 

Les PFAS dans les cosmétiques, étude du Green Science Policy Institute 2021

La problématique concernant les produits cosmétiques, c’est que d’une que part certains produits conventionnel contiennent des PFAS en tant qu’ingrédient (voir la liste des INCI dans l’article sur le site) et que d’autre part, que l’on retrouve également parfois des PFAS dans des analyses de produits cosmétiques conventionnels, sans qu’ils soient clairement affichés sur les produits, selon une étude du Green Science Policy Institute sur les PFAS datant de Juin 2021.

Résultat de l’étude : quels produits de maquillage contiennent des PFAS ?

Dans l’ensemble, 52 % des produits testés présentaient ce que les chercheurs considèrent comme une teneur plus « élevée » en fluor, particulièrement présent dans les produits présentés comme «waterproof» ou « de longue durée ».

Les PFAS ont pu être retracés dans :

  • 82 % des mascaras waterproof.
  • 58 % des autres produits de maquillage pour les yeux, tels que les ombres à paupières, les eyeliners et les crèmes pour les yeux.
  • 63 % des fonds de teint
  • 62 % des rouges à lèvres.

Sur les 17 produits canadiens testés, un seul affichant le PFAS sur l’étiquette de l’ingrédient.

 

Green Science Policy Institute PFAS
Green Science Policy Institute & PFAS

************

Test Produit, analyse des formules, mascaras « conventionnels »

A titre d’exemple, voici quelques exemples de mascara «conventionnels» qui contiennent des composants problématiques ou controversés. Les produits ont été sélectionnés au hasard, juste à titre d’exemple.

1 ) MAYBELLINE Volum’ Express Colossal big Shot Waterproof mascara

MAYBELLINE VOLUM' EXPRESS COLOSSAL BIG SHOT Mascara

Ce mascara contient par exemple les composants problématiques/controversés suivants :

  • ISODODECANE
  • PARAFFIN
  • ALLYL STEARATE/VP COPOLYMER
  • PEG
  • METHYLPARABEN
  • ETHYLPARABEN
  • PHENOXYETHANOL
  • TETRASODIUM EDTA
  • BHT
    etc

LISTE INCI: ISODODECANE , CERA ALBA / BEESWAX / CIRE DABEILLE, COPERNICIA CERIFERA CERA / CARNAUBA WAX / CIRE DE CARNAUBA, DISTEARDIMONIUM HECTORITE, DILINOLEIC ACID, BUTANEDIOL COPOLYMER, AQUA / EAU, ALLYL STEARATE/VA COPOLYMER, ORYZA SATIVA CERA RICE BRAN WAX, PARAFFIN, ALCOHOL DENAT., POLYVINYL LAURATE, VP/EICOSENE COPOLYMER, PROPYLENE CARBONATE, TALC, SYNTHETIC BEESWAX, ETHYLENEDIAMINE/STEARYL DIMER DILINOLEATE COPOLYMER, PEG-30 GLYCERYL STEARATE, METHYLPARABEN, ETHYLPARABEN, PROPYLENE GLYCOL, CANDELILLA CERA / CANDELILLA WAX / CIRE DE CANDELILLA, PHENOXYETHANOL, SOLUBLE COLLAGEN, PANTHENOL, SILICA, PENTAERYTHRITYL TETRA-DI-T-BUTYL HYDROXYHYDROCINNAMATE, TRISODIUM EDTA, POTASSIUM SORBATE; BHT

 

2)  YVES SAINT LAURENT Mascara Volume Effet Faux Cils Noir , 39,00 €

YVES SAINT LAURENT Mascara Volume Effet Faux Cils Noir

Ce mascara contient par exemple les composants problématiques/controversés suivants :

  • Dimethicone
  • Methylparaben
  • Butylparaben
  • Ethylparaben
  • Peg-40 Stearate
  • Peg-40 Hydrogenated Castor Oil
  • Bht
  • Paraffin
  • Phenoxyethanol
  • Triethanolamine

LISTE INCI:  Ingredients: Aqua / Water . Paraffin . Stearic Acid . Copernicia Cerifera Cera / Carnauba Wax . Palmitic Acid . C10-30 Cholesterol/lanosterol Esters . Cera Alba / Beeswax . Triethanolamine . Stearyl Stearate . Nylon-12 . Aminomethyl Propanol . Phenoxyethanol . Hydroxyethylcellulose . Candelilla Cera / Candelilla Wax . Laureth-21 . Vp/eicosene Copolymer . Dimethicone . Myristic Acid . Silica . Tocopheryl Acetate . Panthenol . Peg-40 Hydrogenated Castor Oil . Methylparaben . Adipic Acid/diethylene Glycol/glycerin Crosspolymer . Sorbitan Stearate . Butylparaben . Peg-40 Stearate . Behenic Acid . Bht . Ethylparaben . Argania Spinosa Oil / Argania Spinosa Kernel Oil . Ricinus Communis Oil / Castor Seed Oil . Prunus Amygdalus Dulcis Oil / Sweet Almond Oil . Propylparaben . Carthamus Tinctorius Seed Oil / Safflower Seed Oil . Benzyl Alcohol . Sodium Dehydroacetate . Parfum / Fragrance . [+/- May Contain: Ci 77499 / Iron Oxides . Ci 77266 [Nano] / Black 2 . Ci 77007 / Ultramarines] 

 

3)  GIVENCHY Noir Couture Waterproof – Mascara structurant, 38,00 €

GIVENCHY Noir Couture Waterproof - Mascara structurant,

Ce mascara contient par exemple les composants problématiques/controversés suivants :

  • Dimethicone
  • Methyl Trimethicone
  • Peg-9 Polydimethylsiloxyethyl Dimethicone
  • Polymethylsilsesquioxane
  • Isododecane
  • Phenoxyethanol
  • Bht
  • Cetyl Dimethicone
  • Acrylates/Dimethicone Copolymer

LISTE INCI: Aqua (Water), Methyl Trimethicone, Dimethicone, Alcohol, Peg-9 Polydimethylsiloxyethyl Dimethicone, Polymethylsilsesquioxane, Isododecane, Titanium Dioxide [Nano], Butylene Glycol, Silica, Acrylates/Dimethicone Copolymer, Polymethyl Methacrylate, Phenoxyethanol, Cetyl Dimethicone, Phenyl Trimethicone, Aluminum Hydroxide, Disteardimonium Hectorite, Stearic Acid, Sodium Myristoyl Glutamate, Vp/Va Copolymer, Propylene Carbonate, Parfum (Fragrance), Saccharide Isomerate, Sodium Chloride, Bht, Smithsonite Extract, Geraniol, Citric Acid, Sodium Citrate, Tocopherol, Ci 77891 (Titanium Dioxide), Ci 77491 – Ci 77492 – Ci 77499 (Iron Oxides)

 

3)  Charlotte TILBURY  Full Fat Lashes Glossy Black , 32,00 €

Charlotte TILBURY  Full Fat Lashes Glossy Black

Ce mascara contient par exemple les composants problématiques/controversés suivants :

  • Propylparaben
  • Paraffin
  • Phenoxyethanol
  • PVP
  • Triethanolamine

LISTE INCI: Aqua/Water/Eau, Synthetic Beeswax, Paraffin, Acacia Senegal Gum, Oryza Sativa (Rice) Bran Wax/Oryza Sativa Cera, Butylene Glycol, Glyceryl Stearate, Stearic Acid, Polybutene, Triethanolamine, Palmitic Acid, Vp/Eicosene Copolymer, Cera Carnauba/Copernicia Cerifera (Carnauba) Wax/Cire De Carnauba, Glycerin, Phenoxyethanol, Propylparaben, Hydroxyethylcellulose, Pvp, Cellulose, [+/- Iron Oxides (Ci 77499), Black 2 (Ci 77266) ].

 

Et les mascaras bio ?

Voici donc en comparaison quelques exemples de mascaras de cosmétique naturelle & bio « certifiés ». Les mascaras bio sont formulés de manière différente: pas de silicones, d’huiles minérales, PFAS ou d’autres composants de synthèse controversés. A la place on trouvera par exemple un mélange d’huiles et de cires végétales, des extraits végétaux, des agents filmogènes naturels, des pigments naturels, des stabilisateurs de formules et des conservateurs plus doux, autorisés par les différents cahiers de charges en cosmétique naturelle et bio (type Potassium Hydroxide, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate).

Test Produit, analyse des formules, mascaras « bio »

 

Voici quelques exemples de formulation de mascaras certifiés bio

 

  1. BENECOS Mascara Longueur, Carbon black (8 ml), 4,99 E

BENECOS Mascara Longueur, Carbon black

Le produit contient -entre autre-les composants suivants, – et ne contient pas de composants controversés.

  • Cire d’abeille
  • Glycérine
  • Huile de jojoba
  • Huile de ricin,
  • Huile de tournesol
  • Cire de carnauba
  • Extrait de romarin
  • Hydrolat d’Ale Vera
    etc

LISTE INCI: Aqua, alcohol *, cera alba *, glycerin, polyglyceryl-5 laurate, magnesium aluminium slilicate, acacia senegal gum, polyclyceryl-3 stearate, cera carnauba *, hydrogenated lecihin, glyceryl caprylate, simmondsia chinensis (jojoba) seed oil *, p-anisic acid, rosmarinus officinalis (rosemary) leaf extract, helianthus annuus (sunflower) seed oil *, sodium hydroxide, limonene, tocopherol, parfum (Essential oils), aloe barbadensis leaf juice powder *, citral, linalool, CI 77499 * Ingrédients issus de l’agriculture biologique. Certifié BDIH.

2) Couleur Caramel Mascara Backstage, 25€

Couleur Caramel Mascara

Le produit contient -entre autre-les composants suivants, – et ne contient pas de composants controversés.

  • beurre de karité
  • hydrolat de rose
  • cire de carnauba
  • huile d’argan
  • gomme d’acacia
  • glycérine
  • huile de tournesol
  • etc etc..

LISTE INCI: AQUA (WATER) – GLYCERIN** – HYDROGENATED OLIVE OIL STEARYL ESTERS – ACACIA SENEGAL GUM* – ROSA DAMASCENA FLOWER WATER* – COPERNICIA CERIFERA (CARNAUBA) WAX* – SUCROSE LAURATE – GLYCERYL BEHENATE – STEARIC ACID – PALMITIC ACID – GLYCERYL STEARATE – BENTONITE – BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER* – ARGANIA SPINOSA KERNEL OIL* – XANTHAN GUM – CHONDRUS CRISPUS (CARRAGEENAN) – SODIUM HYDROXIDE – TOCOPHEROL – BENZYL ALCOHOL – DEHYDROACETIC ACID – PARFUM (FRAGRANCE) – LACTIC ACID – HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER) SEED OIL [MAY CONTAIN + / – : CI 77499 (IRONS OXIDE) – CI 77891 (TITANIUM DIOXIDE) – MICA – CI 77491 (IRON OXIDES) – CI 77007 (ULTRAMARINE BLUE) – SILICA – KAOLIN – CI 75470 (CARMINE)].*Ingrédient issu de l’Agriculture Biologique / Ingredient from Organic Farming**Transformé à partir d’ingrédients biologiques / Made using organic ingredients

3) Born to Bio, Mascara 6,00€

Born to Bio, Mascara

Le produit contient -entre autre-les composants suivants, – et ne contient pas de composants controversés.

  • Huile de ricin
  • Aloe Vera
  • Cire de carnauba,
  • Extrait de Magnolia
  • Gomme Xanthane
    etc etc..

LISTE INCI: JUS DE FEUILLES D’ALOE BARBADENSIS*, CI 77499, COPERNICIA CERIFERA CERA*, HUILE DE GRAINES DE RICINUS COMMUNIS*, ACIDE ISOSTEARIQUE, BUTYLENE GLYCOL, CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE**, ACIDE STÉARIQUE, GLYCERYL STEARATE, ACIDE PALMITIQUE, SODIUM STEAROYL GLUTAMATE, GLYCERYL CAPRYLATE, KAOLIN , PENTYLENE GLYCOL, LÉCITHINE, ALCOOL CÉTÉARYL, GOMME XANTHANE, ACIDE P-ANISIQUE, LACTYLATE DE STÉAROYLE DE SODIUM, EXTRAIT D’ÉCORCE DE MAGNOLIA OFFICINALIS, TOCOPHÉROL, PALMITATE D’ASCORBYLE, ACIDE CITRIQUE. *Ingrédients issus de l’agriculture biologique. **Transformés à partir d’ingrédients biologiques 100% du total est d’origine naturelle. 61% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Toujours pas de mascara réellement «waterproof» en cosmétique naturelle et bio ?

Les mascaras waterproof  sont  formulés à partir de composants de synthèse controversés et polluants – des combinaisons de silicones et paraffines, notamment. Les silicones et les composants dérivés de la pétrochimie, des huiles minérales type paraffine ne sont tout simplement pas autorisés en cosmétique naturelle et bio.

Ce qui veut dire que les mascaras en cosmétique naturelle et bio ne peuvent pour l’instant donc pas être réellement « waterproof » , comme ceux du conventionnel, par exemple.

Quelques marques de cosmétiques bio certifiées ont lancé des mascaras bio « waterproof » récemment, mais les résultats semblent loin d’être concluants et tiennent pas encore vraiment leurs promesses.

Mais en contrepartie ils ne contiennent pas non plus la flopée d’ingrédients polluants ou controversés que l’on retrouve souvent dans les mascaras conventionnels.  Et peut être qu’à l’avenir, une marque de cosmétiques bio sera en mesure de proposer « des mascaras bio réellement waterproof », uniquement à base de composants naturels… qui tiendront toute une journée à la plage ou permettront d’assister à un mariage sans ressembler à un panda. A suivre !

Une femme qui se demande quand elle pourra trouver un mascara bio... réellement waterproof
Des mascara bio réellement waterproof ?

Quel est le meilleur des mascaras, alors ?

C’est un peu comme la crème jour ou le déodorant… il faut réellement trouver le produit qui vous va le mieux !

Les plupart des de marques de cosmétique naturelle et bio proposent des formulations différentes, à des prix différents – ce qui est également le cas dans le secteur des cosmétiques conventionnels, d’ailleurs.

 

A vous de jouer maintenant … pour trouver le mascara qui vous conviendra le mieux…