Test produits : Les produits cosmétiques destinés aux femmes enceintes

février 2018

Tout comme les produits de soin pour enfants, bébés et tout-petits, le choix des produits pour femmes enceintes devrait se faire avec beaucoup de précaution.

Beaucoup trop de marques cosmétiques aujourd’hui disponibles sur le marché contiennent encore des composants réellement controversés, potentiellement toxiques pour les femmes et aussi leur bébé à venir.

Différentes études confirment par ailleurs que les femmes enceintes sont très souvent déjà beaucoup trop exposés au perturbateurs endocriniens, par exemple.

En 2016 Santé Publique a publié la plus vaste étude menée sur les traces de perturbateurs endocriniens chez les femmes enceintes en France.

Résultat :
Le bisphénol A, les phtalates, les pyréthrinoïdes (famille d’insecticides), les dioxines, les furanes, les PCB, les retardateurs de flamme et les composés perfluorés » sont détectés « chez près de la totalité des femmes enceintes », 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/grossesse/perturbateurs-endocriniens-des-traces-chez-quasiment-toutes-les-femmes-enceintes_108729

«Les femmes enceintes constituent une population particulièrement sensible car l’exposition pendant la grossesse à ces polluants est soupçonnée de favoriser naissances prématurées et malformations congénitales, ainsi que des anomalies dans le développement et la santé future de l’enfant, ajoute l’organisme public. » 

Nous le répétons assez souvent dans nos communications, les perturbateurs endocriniens ne concernent bien entendu pas uniquement la problématique des cosmétiques, mais les objets du quotidien au sens plus large. 

Mais beaucoup trop de cosmétiques, -même ceux destinées aux enfants et aux femmes enceintes-, plus vulnérables, en contiennent encore. 

 

***********************

Dans son guide annuel produits enfants (Jahrbuch Kleinkinder 2017) le magazine de consommateurs allemand Ökotest avait testé en début d’année des produits de soin pour femmes enceintes.

Bien que la plupart des produits (12 produits testés en tout) puissent être recommandés sans hésitation, on y retrouve à la fin du listing quelques moutons noirs avec des composants problématiques et controversés :
* composants issus de lé pétrochimie,
* composants classés perturbateur endocriniens
* conservateur de synthèse organo-halogénes
* composés musqués allergisants.

Une raison de plus pour regarder de plus près l’intégralité de ses compositions cosmétiques, au quotidien.

http://www.oekotest.de/cgi/index.cgi?artnr=109028&bernr=07

De notre côté nous avons donc pris le temps d’analyser quelques produits pour femmes enceintes et le constat est au final… assez étonnant de nouveau.

On confirme également la présence de composants très controversés dans certains produits, même ceux achetés en pharmacie ou parapharmacie.

Les produits sélectionnés et analysés en fonction de leur composition sont issus de différents réseaux : pharmacie, site internet, magasin bio et parapharmacie. 

Certaines marques ou produits sont bien sûr présents dans différents réseaux de distribution.

Passons aux tests produits :

Pharmacie:

Bepanthène Crème anti-vergetures

Triple action

150 ml,

16 €

Voici la présentation du produit sur le site du fabricant :

BepanthenVergeture®, une triple action contre les vergetures dès le 1er trimestre et tout au long de la grossesse :

•Prévient et réduit l’apparition des vergetures

•Hydrate et nourrit la peau

•Renforce la barrière cutanée

Une grossesse sans vergetures grâce à la crème BepanthenVergeture®

BepanthenVergeture®, crème anti-vergetures, a été spécialement formulée pour répondre aux besoins de votre peau durant la grossesse et après l’accouchement. BepanthenVergeture® contient :

•Un extrait de Centella asiatica : une plante tropicale qui stimule la production des fibres de collagène pour aider à prévenir l’apparition des vergetures.

•De la provitamine B5 et de la glycérine qui hydratent la peau 

•De l’huile d’olive et des lipides physiologiques qui renforcent la barrière cutanée.

https://www.bepanthengamme.fr/gamme/bepanthen-vergeture/

Allons regarder la composition à la loupe cette fois-ci.

Ingrédients/INCI : Aqua, Isohexadecane, Cyclopentasiloxane, Pentylene Glycol, Caprylic/Capric Triglyceride, Glycerin, Cyclohexasiloxane, Panthenol, Cetyl PEG/PPG-10/1 Dimethicone, Bis-PEG/PPG-14/14 Dimethicone, Sodium Ascorbyl Phosphate, Olea Europaea Fruit Oil, Sodium PCA, Tocopheryl Acetate, Parfum (Fragrance), Citric Acid, Asiaticoside, Glyceryl Dibehenate, Tetrasodium Glutamate Diacetate, Madecassic Acid, Asiatic Acid, Tribehenin, Phospholipids, Glycine Soja Oil, Glyceryl Behenate, Hydrolyzed Elastin, Hydrolyzed Collagen, Glycolipids, Glycine Soja Sterols.

 

Analyse des composants :

Comme toujours, dans une formulation de produits cosmétiques, ce sont les 5-8 premiers composants,  -présents en plus grande quantité-, qui déterminent le «profil» global d’un produit.

Juste après l’eau en 2ème position on trouve donc ici un composant issu d’huile minérale (Paraffinum) présente en quantité importante, complété par différents composants à base de silicone Cyclohexasiloxane /Cetyl PEG/PPG-10/1 Dimethicone/Dimethicone.

Ces huiles minérales ou synthétiques procurent hydratation, -certes-, mais posent problème à bien d’autres niveaux (voir l’encadré ci-dessous).

*****************************************

Les composants à base d’huiles minérales (Paraffinum Liquidum, Paraffin, Petrolatum, etc) jouent parfois un rôle principal dans la formulation de certains produits.

Issues de la pétrochimie (=résidus de pétrole), ces substances peuvent avoir un effet occlusif si elles sont utilisées en forte concentration et entrainer une perturbation de l’échange cellulaire et un dysfonctionnement de la couche cornée, favorisant ainsi l’apparition de petits boutons et de points noirs.

L’utilisation d’huile minérale représente pour le fabricant un réel avantage : il s’agit des huiles les moins chères pour la formulation des produits cosmétiques.
Ces dérivés pétrochimiques posent par ailleurs des problèmes écologiques importants, avec un impact environnemental désastreux.

Ces corps gras issus d’huiles minérales sont aussi considérés comme «inertes» et ne possèdent pas la richesse d’authentiques huiles végétales, qui constituent en soi déjà un mélange d’agents actifs complexe et spécifique, notamment de précieuses substances végétales actives secondaires.

La problématique des « Mosh » et « Moah »

Autre problématique, les composants à base d’huiles minérales contiennent souvent des hydrocarbures aromatiques MOAH, substances classées potentiellement cancérigènes.

Une fois de plus, cette problématique ne concerne pas seulement le secteur des cosmétiques, les huiles minérales ont fait parler d’elles en début d’année* avec la problématique de contamination des produits alimentaires par les huiles minérales contenues dans les encres des emballages**.
*https://www.anses.fr/fr/content/l’anses-émet-des-recommandations-pour-réduire-la-contamination-des-denrées-alimentaires-par
** https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/actualites/huiles-minerales-le-gouvernement-doit-stopper-la-contamination-des-aliments/

La problématique d’huiles minérales contenant des MOAH en cosmétique fait l’objet de discussions depuis un moment.Au-delà des effets d’accumulation potentielle dans l’organisme se pose par exemple la question de l’utilisation de baumes à lèvres ou des rouges à lèvres qui contiennent des huiles minérales, car ces produits appliqués souvent au quotidien sur les lèvres sont en partie ingérés.
Voir aussi test produit de l’année dernière ;
https://blog.laveritesurlescosmetiques.com/petite-selection-de-baumes-a-levres/
 
Ensuite se pose aussi la question de l’évaluation des mélanges, car très souvent ces huiles minérales sont désormais largement utilisées en combinaison avec des huiles ou cires végétales.

 

*****************************************

 

 

Parmi les composants hydratants d’origine naturelle il y’a la Glycérine, l’huile esterifiée Caprylic/Capric Triglyceride et la provitamine B, le panthénol.

L’huile d’olive intervient plus bas dans la formule, présente donc en quantité beaucoup moindre.

Ce qui est plus problématique, c’est que d’autres substances controversées se sont glissées dans la formule :

  • Le Cyclopentasiloxane, en 3ème position (donc en quantité élevée) substance de soin (silicone), suspecté perturbateur endocrinien. 
  • Différents composants à base de silicone, peu biodégradables, donc polluants Cyclohexasiloxane, Dimethicone.
  • Les PEG : le PEG-12 en 4ème position et le C20-40 PARETH-10 (12ème), les PEG sont des matières éthoxylées. Elles ne sont pas nocives en soi, mais obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes.  Ils sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et ne sont pas très biodégradables, donc polluantes.

 

Qualité Bio : Aucune

Verdict : Une formulation globale qui donne la place centrale aux composants de synthèse, avec la présence de quelques composants naturels, mais aussi des composants controversés et problématiques à différents niveaux. 

***********

Site Internet:

Eve & Rose 

Sérum Double Action Anti-vergetures

150 ml,

Certifié Ecocert

34,90  €

(50% des bénéfices reversés à une association caritative)

 

Voici la présentation du produit sur le site de la marque :

« Une peau protégée des vergetures pendant la grossesse et réparée après la grossesse

Il n’existe pas de traitement pour les faire disparaître. Seule l’application régulière d’un soin pendant et après la grossesse protège votre peau contre les vergetures. Riche en Oméga 3, 6 et 9 ainsi qu’en vitamine E, le Sérum Double Action Anti-vergetures est spécifiquement formulé pour prévenir les vergetures pendant votre grossesse et aider votre peau à mieux cicatriser après l’accouchement. Dès les premiers jours d’application, votre peau est plus lisse et plus élastique. Les marques indésirables s’estompent.

 (…)

Votre sécurité et celle de votre bébé

Un soin doux et naturel, adapté aux futures mamans : sans alcool, sans huiles essentielles, sans perturbateurs endocriniens, sans parfums synthétiques ni colorants artificiels, sans parabènes et sans phthalates.

Il est testé dermatologiquement. »

https://www.eve-rose.com/shop/serum-vergetures

Allons regarder la composition à la loupe cette fois-ci.

Ingrédients/INCI :

Aqua (eau), Spiraea Ulmaria extract*, Glycerin, Bentonite, Squalane, Helianthus annuus seed oil, Chondrus Crispus Powder, Xanthan gum, Sodium Benzoate, Sodium PCA, Levulinic acid, Parfum, Sodium Levulinate, Aloe Barbadensis Leaf extract*, Potassium Sorbate, Arnica montana flower extract*, Centella asiatica extract*, Coffea Arabica seed extract*, Equisetum arvense extract, Lilium candidum flower extract, Ruscus aculeatus root extract*, Sodium Hyaluronate, Tocopherol (Vitamine E), Citric acid, Quartz, Sodium hydroxide

* issu d’agriculture biologique

99% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.

50% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

  

 

 

Analyse des composants :

Un sérum à la fois hydratant et tenseur, essentiellement basé sur les bienfaits des composants naturels, huile végétale de tournesol, glycérine végétale, extraits végétaux de reine des prés, aloe vera, arnica, centella asiatica, café, prêle, extraits d’algues…complété  des composants d’origine minérale (bentonite) et naturelle comme la vitamine E. 

Conservé avec des conservateurs de synthèse doux (Sodium Benzoate, etc), ceux autorisés par les différents labels en cosmétiques naturelle et bio.

Aucune huile minérale ou composant à base de silicone. Aucun composant problématique, potentiellement toxique ou controversé. Sans huiles essentielles.

Qualité Bio

Une partie des composants est issus de l’agriculture biologique : extraits végétaux de reine des prés, aloe vera, arnica, centella asiatica, café, prêle, petit-houx

Verdict :  Un soin de la peau, où les composants naturels jouent le premier rôle, 

-sans aucune substance controversée- et en harmonie avec les besoins de la peau des femmes enceintes.

***********

Pharmacie :

PRANAROM 

Féminaissance 

huile de soin stratégie anti-vergetures bio

50ml

10 €

Certifié Eco Garantie

 

Ingrédients/INCI :

Brassica Napus (Colza)*, Rosa Rubiginosa (Rose Musquée)*, Sesamum Indicum (Sesame)*, Oenothera Biennis (Onagre)*, Macadamia Integrifolia (Macacdamia)*, Argania Spinosa (Argan)*. Huiles Essentielles 1,5 % : Citrus Reticulata peel oil* (Mandarine). Melaleuca Quinquenervia oil*(Niaouli), Cananga Odorata flower oil* (Ylang-Ylang) Citrus Aurantium Amara oil*(Néroli),Tocopherol (Vitamine E), Limonene, Linalool, Benzyl Benzoate, Farnesol, Benzyl Salicylate, Geraniol

* issu d’agriculture biologique

La présentation du fabricant  :

« Une huile de soin riche et équilibrée pour nourrir la peau et la préparer à l’importante distension tissulaire de la fin de grossesse et prévenir le relâchement postnatal. Une stratégie préventive efficace.

Composition:

Huiles essentielles et végétales 100% biologiques. 

Des huiles végétales de toute première qualité, riches en acides gras essentiels Omega 3, 6 et 9.  Rose musquée du Chili, Onagre, Argan, Colza, Sésame et Macadamia, toutes certifiées d’origine Biologique.  Les huiles essentielles de Néroli, Ylang-ylang, Niaouli et de Mandarine pour leur fragrance subtile et très féminine et qui favorisent le pouvoir réparateur de la peau. »

https://www.pranarom.com/fr/nos-produits/produits-finis/strategie-anti-vergetures-bio-eco-feminaissance/ref-1389

Analyse des composants :

Un huile de soins composée essentiellement… de précieuses huiles végétales, et qui constituent en soi déjà un mélange d’agents actifs complexe et spécifique, notamment de précieuses substances végétales actives secondaires.

Aucune huile minérale ou composant à base de silicone. Pas de composants problématique, potentiellement toxique ou controversé.

Qualité Bio

Tous les composants sont issus de l’agriculture biologique (hormis la vitamine E/tocophérol) : huiles végétales de colza, de rose musquée, d’onagre, d’argent, de sésame et de macadamia. Ainsi que les huiles essentielles de mandarine,d’YlangYlang et de néroli.

Concernant la présence d’huiles essentielles en tant que parfum tout à la fin de la formulation, je renvoie vers l’article suivant, qui évoque la question des substances potentiellement allergènes (Citral, Limonene, Geraniol) issues d’huiles essentielles.

Les cosmétiques qui contiennent des composants d’huiles essentielles ont-ils mauvaise presse…. surtout en France ?

Verdict :  un soin de la peau, dont l’efficacité est directement issue de la force de la nature dans son intégralité avec son « cocktail de propriétés » ; extraits de vitamines, de minéraux et les composants végétaux secondaires, si importants.

***********

 

Magasin bio :

OMUM 

La Confidente

Crème Fouettée Cocon pour le corps

50ml

34 €

Certifié Nature et Progrès

Ingrédients/INCI : 

Butyrospermum Parkii (Shea) Butter* , Sesamum Indicum (Sesame) Seed Oil*, Maranta Arundinacea Root Powder*, Aloe Barbadensis Leaf Juice*,Vanilla planifolia fruit*, Tocopherol, Glycine Soja (Soybean) Oil*

  • Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique 
  • 100% des ingrédients sont d’origine naturelle.

99.5% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

La présentation du fabricant  :

LE SOIN COCOON DE MASSAGE DU VENTRE DE LA GROSSESSE

La grossesse est une expérience unique. C’est un moment privilégié souvent accompagné de nouvelles envies : prendre du temps pour vous, vous chouchouter et entrer en connexion avec bébé.

La crème de massage La Confidente vous offre l’équilibre parfait entre émotion et efficacité.

SON SECRET

Des actifs performants, naturels et 100% BIO dans une texture de velours : beurre de karité, huile de sésame et aloe vera apaisent les sensations d’inconfort, nourrissent la peau étirée des futures mamans et restaurent son élasticité.

La Confidente d’Omum, a été classée N°1 des crèmes hydratantes par l’Observatoire des Cosmétiques, classement premium 2015-2016.

Le petit plus : au contact de la peau, la crème aérienne La Confidente fond et se transforme en huile pour un massage du ventre tout en douceur. La Vanille Bourbon 100% naturelle a été choisie pour parfumer le soin car elle est reconnue pour ses vertus apaisantes et réconfortantes.

http://www.omum.fr/soins/12-la-confidente.html

Analyse des composants :

Un mélange équilibre de composants hydratants et rélipidants purement naturels, des huiles et cires végétales, qui constituent en soi déjà un mélange d’agents actifs complexe et spécifique, notamment de précieuses substances végétales actives secondaires.

Aucune huile minérale ou composant à base de silicone. Aucun composant problématique, potentiellement toxique ou controversé. Parfumé essentiellement à la vanille.

Qualité Bio

Tous les composants sont issus de l’agriculture biologique (hormis la vitamine E/tocophérol) .

Verdict :  un soin de la peau, dont l’efficacité est directement issue de la force de la nature dans son intégralité avec son « cocktail de propriétés » ; extraits de vitamines, de minéraux et les composants végétaux secondaires, si importants.

***********

 

Para-pharmacie:

GYNELAST

Vergetures 

Massage du Périnée

150 ml,

16 €

Voici la présentation du produit sur le site du fabricant :

GYNELAST® est une crème de massage à base d’Haberlea rhodopensis, de Vitamine E et de N-acétylcystéine pour améliorer l’élasticité de la peau.
Prévient les vergetures : dès le 4ème mois, massage de la peau des seins, du ventre et des cuisses
Prévient les lésions périnéales : à partir de la 32ème semaine, massage quotidien du périnée

https://www.densmore.mc/p/gynelast-1

Allons regarder la composition à la loupe cette fois-ci.

Ingrédients/INCI : Aqua, Glycerin, Glyceryl Stearate, Butylene Glycol, Paraffinum liquidum, PEG-100 stearate, dimethicone, polyacrylamide, PEG-8 beeswax, trilaureth-4 phosphate, acetyl cysteine, tocopherol, haberlea rhodopensis leaf extract, benzyl alcohol, disodium phosphate, C13-14 isoparaffin, phenethyl alcohol, xanthan gum, petrolatum, caprylyl glycol, citric acid, chlorphenesin, laureth-7, dehydroacetic acid.

Analyse des composants :

Comme toujours, dans une formulation de produits cosmétiques, ce sont les 5-8 premiers composants,  -présents en plus grande quantité-, qui déterminent le «profil» global d’un produit.

Après l’eau, la glycérine hydratante on trouve donc ici un composant issu d’huile minérale (Paraffinum Liquidum) en 5ème position, suivi de peu d’un composant à base de silicone Dimethicone (7ème) et plus pas une autre huile minérale Isoparaffin et encore du Petrolatum par dessus le marché. Ces huiles minérales ou synthétiques procurent hydratation, -certes-, mais posent problème à bien d’autres niveaux (voir l’encadré ci-dessus)

Ce qui est plus problématique, c’est que d’autres substances controversées se sont glissées dans la formule :

  • Les PEG : le PEG-100 stearate et le PEG-8 beeswax, les PEG sont des matières éthoxylées. Elles ne sont pas nocives en soi, mais obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes.  Ils sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et ne sont pas très biodégradables, donc polluantes.
  • Le Trilaureth-4 phosphate, qui fait également partie des PEGs
  • Le conservateur de synthèse Chlorphenesin, une substance organo-halogénée susceptible d’effets allergisants et problématique car elle peut s’accumuler dans l’organisme.
  • L’émulsifiant Laureth-7 : voir problématique des PEGs
  • Dimethicone peu biodégradable, donc polluant.

Qualité Bio : Aucune

Verdict : Une formulation globale qui donne la place centrale aux composants de synthèse, avec la présence de quelques composants naturels, mais aussi des composants controversés et problématiques  à différents niveaux.

 

          

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.