MARTINE COSMETICS : un eyeliner « Clean Beauty », bien garni de composants controversés…

La vérité cosméto du mois : MARTINE COSMETICS

 

MARTINE COSMETICS 

Yeux de Bitch Marron

Eyeliner

16,95€

  

Un marque présentée comme «Cruelty Free», aux formules «Végan» et revendiquant son appartenance à la «Clean Beauty»…. qui propose de nombreux produits avec des composants très controversés (perturbateurs endocriniens, notamment..) et un grand nombre d’ingrédients polluants,…c’est possible ?

Oui, tout à fait. La catégorie de la «Clean Beauty» n’étant rattachée à aucun label, garantie vérifiable ou une quelconque exigence en matière de formulation de produit. Chaque marque l’interprète en fait « à sa sauce ».

Prenons par exemple un produit de maquillage de Martine Cosmetics, l’eyeliner « Yeux de Bitch», d’une marque principalement propulsée par la notoriété de sa fondatrice sur les réseaux sociaux.

Sur quelle base sont formulés ces produits ?   Que veut dire Clean Beauty, aux final ?

Présentation de la marque Martine Cosmetics, qui se présente sur sa page Youtube (2,17 k abonnés) comme suit :

« Martine Cosmetics, la marque de maquillage CRUELTY-FREE de Gaëlle Garcia Diaz, t’envoie au 7e ciel depuis sa création en 2018. Des palettes eyeshadows aux concept forts, des intemporels auxquels tu vas devenir accro, des lipsticks pour toutes les lèvres de la planète, des accessoires iconiques,… Martine te régale avec des produits de qualité à prix attractif pour que tu puisses rester une vraie tchoin chaque jour de l’année ♡ »

 Et sa page Instagram

« Cruelty-free makeup by @gaellegd
Clean beauty @martineskin »

Par ailleurs la présentation de la marque précise : « une marque vegan, cruelty free, 100% safe et certifiée.. »

Pour revenir sur la question des test sur les animaux

Petit rappel : concernant les tests sur les animaux « En Europe, aucun produit cosmétique « fini » n’est testé sur les animaux. En revanche, certains ingrédients qui composent le produit peuvent avoir été testés sur les animaux pour partie, ou en amont de la fabrication du produit, comme précisé dans l’articles sur les site de la Slow Cosmétique.

Bénéfices produit, –  présentés sur le site de la marque Martine Cosmetics :

« L’Eyeliner marron Yeux de Bitch atteint la perfection en alliant facilité d’application, pointe fine et densité du trait. Ses atouts: Il est si pointu qu’on aurait peur de se blesser, mais il a un embout tout doux. Tu peux poudrer par-dessus pour le rendre plus smoky. Une fois sec il ne bouge plus . Formule Vegan, contre les tests sur les animaux 

Made in EU . Formulé sans Alcool, Huiles minérales, Silicones, Nanoparticules… « 

Que de belles promesses !

Ensuite, allons regarder de plus près la liste des composants de L’Eyeliner marron Yeux de Bitch de Martine Cosmetics

Ingrédients/ INCI  : AQUA, STYRENE/ACRYLATES/AMMONIUM METHACRYLATE COPOLYMER, METHYLPROPANEDIOL, CELLULOSE, POLOXAMER 407, COCO-GLUCOSIDE, PEG-60 HYDROGENATED CASTOR OIL, PHENOXYETHANOL, STYRENE/ACRYLATES COPOLYMER, POTASSIUM SORBATE, CITRIC ACID, SODIUM BENZOATE, CAPRYLYL GLYCOL, SODIUM LAURETH-12 SULFATE, SODIUM LAURYL SULFATE, SODIUM DEHYDROACETATE, BHT, CI 77491, CI 77510, CI 77499

 

 

Ingrédients évalués selon la recherche INCI du site 

 

Analyse des composants de l’eyeliner « Yeux de Bitch » Martine Cosmetics:

Comme toujours, ce sont les 8-10 premiers composants qui constituent majoritairement le «profil» global du produit. Et dans ce socle de formulation, on retrouve déjà majoritairement des « composants de synthèse polluants» qui posent problème pour l’environnement – c’est à dire la planète et l’ensemble de ses habitants, animaux inclus.

Mais, des substances controversées se sont glissées dans la formule :

  • Poloxamer 407, émulsifiant (voir problématique PEG)
  • Le Styrene/Acrylates/Ammonium Methacrylate Copolymer, un agent filmogène – polluant
  • Des PEGS ce sont des matières éthoxylées. Obtenues à partir de gaz extrêmement réactifs et toxiques, issues d’un procédé chimique qui impose des mesures de sécurité les plus strictes. Les PEG sont par ailleurs susceptibles de rendre la barrière de la peau plus perméable à d’autres substances et sont peu biodégradables, donc polluantes.
  • Le tensioactif le Sodium Laureth-12 Sulfate, (voir PEG) 
  • BHT,  antioxydant, agent masquant (perturbateur endocrinien suspecté)

Alors, Verdict ? 

On retrouve ici quelques composants bien controversés, problématiques pour l’humain, mais aussi les animaux et la planète. « Cruelty Free », « Végan » et « Clean Beauty » sont des concepts éthiques valables…qui font aussi vendre. Mais s’ils ne sont pas rattachés à des garanties réelles (comme ce le cas avec la « Clean Beauty ») cela pose de sérieux problèmes de cohérence.

Une marque qui se veut engagée dans la protection des animaux (« cruelty free ») et par définition de leur habitat – l’utilisation de substances polluantes dans le socle de la formulation est juste incompréhensible et illogique. Ces composants chimiques polluants se rajoutent à la problématique de la pollution globale. Et contribuent donc aussi à son niveau à la destruction de notre environnement, et de l’habitat de vie des animaux.Peu cohérent pour une marque qui met en en avant son son engagement pour les animaux, « Formule Vegan/, contre les tests sur les animaux  / Cruelty free ».

Des produits « végans » aux ingrédients… qui polluent l’habitat des animaux?!

On le répète suffisamment en boucle ici sur le site  : une marque engagée pour les animaux ou même un produit certifié véganqui n’est pas aussi écologique que possible, respectueux de l’environnement de vie des animaux… ne fait aucun sens. 

Deuxième gros bémol : on retrouve dans cette formulation d’une marque qui se vante d’appartenir à la «Clean Beauty», des composants extrêmement controversés, comme le BHT, un conservateur de synthèse supposé perturbateur endocrinien.

 

Conclusion :

Pour la large majorité des françaises «sortir sans maquillage» reste une idée presque «inconcevable».

Mettre en valeur son regard, ses lèvres… unifier son teint pour masquer les petites imperfections et souligner l’harmonie avec son look…les femmes se maquillent pour de nombreuses raisons. Pour les françaises en tout cas, «prendre soin de soi», passe aussi par toutes ces petites astuces et combines pour se mettre en valeur naturellement ou…. de manière un peu plus sophistiquée. Et ces produits que l’on utilise au quotidien peuvent effectivement contenir un grand nombre de composants problématiques.

 

Comment choisir des produits de maquillage sans perturbateurs endocriniens?

Lorsque vous achetez des produits cosmétiques, il est essentiel de lire attentivement la liste des ingrédients. Les différents tests produits du site qui ont analysé la composition de produits de maquillage au fil des années montrent bien que l’on y retrouve encore beaucoup trop d’ingrédients controversés.

Afin d’éviter les substances irritantes ou composants controversés, vous avez la possibilité de choisir des produits de maquillage de la catégorie cosmétique naturelle et bio certifiés à base de formules douces et naturelles, qui respectent l’équilibre cutané et minimisent les risques d’allergies ou d’irritations.  Il existe bien entendu des marques et produits qui ne sont pas certifiés (la certification des produits a un certain coût) avec des formules impeccables. 

Qu’est-ce qui se cache dans votre maquillage?

Mais vu que les concepts comme «Clean Beauty» «formules naturelles» «cosmétiques responsables» « 100% naturel » ou « sans ingrédients chimiques » * .. sont utilisés à tort et à travers ; la vérification de la liste des compostants s’impose. 

 

* (ou comme dans l’exemple du produit de Martine Cosmetics : « Formulé sans Alcool , Huiles minérales, Silicones, Nanoparticules. »)

D’autres articles est test produits sur le maquillage sont disponible sur le site.